Modern technology gives us many things.

Un ministre qui ne respecte rien…

Mame Mbaye Niang, notre ministre du tourisme, ne respecte ni le président de la République, ni son gouvernement encore moins le Sénégal tout entier…

Voici un ministre qui fait face à des soupçons de détournement de deniers publics et d’objectifs du Programme des Domaines Agricoles Communautaires (PRODAC) dont il fut le ministre de tutelle…Rien que des soupçons.

Mais voilà que notre ministre, piqué au vif, voit des ennemis partout et se dit d’un complot de dimension nationale…

Il sort alors la démission comme une arme de chantage…

Il démissionne un dimanche (sans y mettre les formes). Il se joue des journalistes de la RFM pour porter haut et fort son chantage affectif…Et ça marche !

Le président de la République refuse sa démission…

Et notre ministre d’exiger un « autre audit » de l’IGE pour le blanchir…

Dans quelle République sommes-nous ?

Le président est souvent confronté à ce genre de chantage affectif.

Aminata Touré qui démissionne et qui recasée au palais…

Youssou Touré qui démissionne et qui est remis au Palais…

Yakham Mbaye qui démissionne et qui est remis en selle au « Soleil »

Et maintenant Mame Mbaye Niang…

Où sommes-nous ?

2 commentaires
  1. citoyen du parrainage dit

    Sénégal ! Vous ne faites que parler. “waye waye” le silence dés fois surtout en ce mois de Ramadan au moins, par respect pour les droits d’autrui. Je ne m’attaque à personne, je ne connais pas l’auteur de l’article mais “MANDOU lou bakh leu” . Je ne quitterais pas sans porter un témoignage, un vécu sur Mambaye Niang un homme qui risque d’envoyer des millions de sénégalais en fer tellement ceux qui lui portent des jugements ne le connaissent ni de l’intérieur, ni de l’extérieur, ni en profondeur. Il est certes dans le champ politique qui a ses règles, que l’on peut aimer ou pas aimer, apprécier ou pas, mais il reste un choix que chacun de nous doit respecter. Et pour finir j’atteste que s’il n’y avait qu’une seule personne, je dis bien une seule dans le gouvernement a qui l’on devrait donner une note de droiture, de respect, d’humilité, d’accessibilité, de loyauté, de disponibilité, une personne de foi, et de conviction ce serait bien lui. Et il aura raison sur tout ce monde car, il y a moins d’un mois je l’ai vu en rêve se battre avec une meute de personnes constituées de plusieurs groupes ou il a pris le dessus sur ces centaines de personnes qui ont fuit à l’apparition d’une grosse boule de fumée noire le séparant des autres et bizarrement il n’y avait ni odeur, ni noirceur sinon une blancheur et une fraîcheur du coté ou il se trouvait. Alors les gars méfiez-vous et rester tranquille. Laissez le en paix celui qui ne peut pas l’encourager, ou prier pour lui, qu’il avance c’est un conseil. Dieu n’aime pas l’injustice !

  2. citoyen du pays dit

    Sénégal ! Vous ne faites que parler. “waye waye” le silence dés fois est salutaire surtout en ce mois de Ramadan au moins, par respect pour les droits d’autrui. Je ne m’attaque à personne, je ne connais pas l’auteur de l’article mais “MANDOU lou bakh leu” . Je ne quitterais pas sans porter un témoignage, un vécu sur Mambaye Niang un homme qui risque d’envoyer des millions de sénégalais en fer tellement ceux qui lui portent des jugements ne le connaissent ni de l’intérieur, ni de l’extérieur, ni en profondeur. Il est certes dans le champ politique qui a ses règles, que l’on peut aimer ou pas aimer, apprécier ou pas, mais il reste un choix que chacun de nous doit respecter. Et pour finir j’atteste que s’il n’y avait qu’une seule personne, je dis bien une seule dans le gouvernement a qui l’on devrait donner une note de droiture, de respect, d’humilité, d’accessibilité, de loyauté, de disponibilité, une personne de foi, et de conviction ce serait bien lui. Et il aura raison sur tout ce monde car, il y a moins d’un mois je l’ai vu en rêve se battre avec une meute de personnes constituées de plusieurs groupes ou il a pris le dessus sur ces centaines de personnes qui ont fuit à l’apparition d’une grosse boule de fumée noire le séparant des autres et bizarrement il n’y avait ni odeur, ni noirceur sinon une blancheur et une fraîcheur du coté ou il se trouvait. Alors les gars méfiez-vous et rester tranquille. Laissez le en paix celui qui ne peut pas l’encourager, ou prier pour lui, qu’il avance c’est un conseil. Dieu n’aime pas l’injustice !

Les commentaires sont fermés.