Modern technology gives us many things.

Mimi Touré sait où elle va, avec ou sans Macky : un destin obligé

Elle est premier ministre depuis moins d’un an mais elle a reçu les foudres des faucons du Palais qui veulent la voir partir. On peut dire que Mimi Touré a tenu la dragée haute face aux détracteurs de son patron. Même si elle a « merdé » pour l’arrivée de Me Wade, elle est considérée plus pertinente et moins « Ay gaffe » comme Abdou Latif Coulibaly. Mais avec tous ses efforts, il se chuchote qu’elle va partir du gouvernement au lendemain du 29 juin 2014, jour des élections locales. Celon certains observateurs, Macky va la « virer » du gouvernement. Mais cette situation, si elle arrive, risque de créer des bouleversements au sein de la Famille APR. Car les gens parlent mais oublient d’évoquer certains cas de figure : Et si Mimi gagnait la commune de Grand Yoff et le Département de Dakar ?
Macky voudrait-il toujours la « virer » comme arguent certains ?
Nenni ! Au contraire, elle deviendrait la chouchou de Macky, de l’APR et même des faucons et charognards qui accepteraient de se transformer en doux et dociles agneaux prêts à accepter le sacrifice d’Abraham.
Mais si elle perd…C’est la porte !
Elle s’en ira mais pas seule…Et toutes les personnes déçues par Macky iront grossir le rang des laissés pour compte. Mimi Touré, ABC et plusieurs autres responsables de L’APR risquent de former une force non négligeable qui intéresserait Me Abdoulaye Wade. Ce dernier qui ne peut plus se présenter à une élection présidentielle en raison de son âge, et, en cas d’inéligibilité de son fils, va peut-être mettre en orbite une femme, celle qui peut être présidente du Sénégal, la première femme…
Et si c’était Mimi Touré….
Penda Sow à Dakar pour xibaaru.com

1 commentaire
  1. OKF dit

    mimi tangue khol

Les commentaires sont fermés.