Modern technology gives us many things.

Mimi Touré et la demande sociale : du ‘Bokk Yakaar à ‘Tass Yakaar’

dpg mimiDans un communiqué parvenu à notre rédaction et signé du MSU France, la Déclaration de politique Générale de Mimi Touré est assimilée à une ruse et le gouvernement de Macky comparé à une barque qui pilote a vue sans cap ni gouvernail. Les partisans de Sidy Fall n’ont pas été tendre avec la DPG de Mimi qui selon eux, est passé du Bokk Yakaar au Tass Yakaar. (Par Penda Sow.xibaaru.com)

 

COMMUNIQUE DE PRESSE DU MSU France

DPG de Mme Aminata Touré: De BOK YAKAAR A TASS YAKAAR

Le MSU France s’est réuni ce mercredi 30 octobre 2013, à Paris, sous la houlette de son Coordonnateur Général, Mr Sidy Fall, pour tirer les enseignements de la déclaration de politique générale du Premier Ministre Aminata Touré.

Le MSU France constate qu’aussi bien sur le fond que la forme, le discours du Premier Ministre marque une rupture dans la continuité. Continuité d’un échec programmé.

Mieux, le MSU France estime que s’il fallait décerner un prix à la ruse, l’actuel régime détiendrait la palme toutes catégories. Certes, on savait depuis belles lurettes, que ce gouvernement, sans cap, ni gouvernail, constitué d’une coalition hétéroclite aux intérêts fluctuants, dénommée BENNO BOK YAKAR, menait le Sénégal au bord du précipice.

Mais, on était loin d’imaginer que pareille déclaration de politique générale, déconnectée des préoccupations essentielles de nos concitoyens, serait empreinte d’un cynisme à peine voilé.

Le MSU France note qu’après avoir épuisé toutes ses cartes et battu tous les records d’impopularité en un an et demi d’exercice du pouvoir, ce gouvernement, par la voix du Premier Ministre, fidèle à sa tactique de ruse, nous sert un plat de mauvais goût, par l’instrumentalisation d’une partie de nos compatriotes fragiles (les personnes en situation de handicap), à des fins politiques.

Pour le MSU France, la carte de l’égalité des chances pour 2014, nouvelle trouvaille déclinée par Madame Aminata Touré, relève avant tout de l’esbroufe, voire de l’escroquerie intellectuelle et traduit la méconnaissance profonde d’une politique de prise en charge globale du handicap. Aucune précision n’a été apportée sur le dispositif, les moyens et la mise en œuvre.

Pour le MSU France, cette promesse, comme tant d’autres, (la couverture maladie universelle) ne sera pas tenue. Sans doute, qu’il s’agit pour un pouvoir en panne sèche d’idées, de toucher la corde sensible des sénégalais.

Pour le MSU France, plus que jamais, l’économie et le social ont été les parents pauvres du discours de politique générale de Mme Aminata Touré, dont les pères de familles confrontés aux difficultés  quotidiennes de la vie chère, les étudiants, les victimes des inondations, les chômeurs, les ambulants, la Casamance …ont encore une fois, été les grands perdants.

De louvoiements en louvoiements, de déclarations d’intention en déclarations d’intention, de vœux pieux en vœux pieux, cette déclaration de politique générale est, pour le MSU France, la preuve que ce gouvernement est en train de transformer, lentement, mais sûrement, le BOK YAKAR en un monumental TASS YAKAR.

Enfin, le MSU France exige la mise en place immédiate d’une commission parlementaire pour faire toute la lumière sur l’énorme scandale, révélé par la presse, des 100 millions de francs CFA d’indemnités versées à MBAYE N’DIAYE et MOUSTAPHA LO.

 

PROCES VERBAL FAIT A PARIS, LE MERCREDI 30 OCTOBRE 2013.

Les commentaires sont fermés.