Modern technology gives us many things.

L’opposition prépare la grande marche du 9 février

L’Initiative pour des élections démocratiques (IED), qui réunit en son sein 23 partis de l’opposition, était en conférence de presse hier. Mamadou Lamine Diallo et ses camarades s’organise pour la marche du 09 février prochain. Ils veulent alerter le chef de l’Etat Macky Sall sur les dérives autoritaires de son régime et le mettre en garde contre toute manœuvre visant à rééditer le coup des dernières élections. Avant même leur premier face-à-face avec la presse, ils avaient soumis un document au Président dans lequel ils avaient inscrit leurs conditions pour asseoir un dialogue sincère. Mais depuis lors, indiquent-ils, ils n’ont reçu aucune réponse.

Mais, ces leaders politiques veulent surtout constituer un pôle composé de l’opposition, des syndicats et de la société civile. Ils invitent donc les autres partis à rejoindre la bataille. Ils ont déjà déposé leur demande à la préfecture mais renseignent-ils, ils n’ont pas encore reçu de notification d’interdiction. Après cette marche, si le régime ne rectifie pas le tir, ils iront dans tous les départements du Sénégal et de la diaspora pour mobiliser les troupes.

Mamadou Lamine Diallo a saisi l’occasion pour porter la réplique au Président Macky Sall qui a indiqué qu’il ne mettra jamais un militaire à tête du ministère de l’Intérieur. “Nous ne lui avons jamais demandé qu’un militaire soit au ministère de l’Intérieur. Je ne sais pas à quoi fait allusion le Président Macky Sall. Ce que nous avons dit, c’est très clairement dit et écrit dans l’initiative”, indique-t-il. Ce qu’ils ont demandé, rappelle M. Diallo, c’est qu’il y ait une personne consensuelle à la tête de ce ministère mais ils n’ont pas parlé d’un militaire.

Les commentaires sont fermés.