Modern technology gives us many things.

Menaces et intimidations contre Wade : la dernière trouvaille du Palais pour faire taire le « Gorgui »

Le Palais sort la grosse artillerie contre Wade. C’est du genre « tais-toi sinon… ». Hier le journal appartenant à un allié de Macky Sall qui est en même temps son ministre-Conseiller a balancé une info qui ferait frémir les plus irréductibles : « Nous disposons d’informations compromettantes, loin de toute tentative de digression à l’encontre de dignitaires de l’ancien régime, que le Président se garde de divulguer et qu’il gère comme des secrets d’Etat, malgré sa grande volonté politique de transparence et de reddition des comptes publics. Le chef de l’Etat peut prendre de la hauteur vis-à-vis de Me Wade, mais d’autres responsables du parti n’hésiteront pas à mettre sur la place publique des affaires qui mettront l’honorabilité de l’ancien chef de l’Etat à rude épreuve. Il ne faut pas qu’ils franchissent le rubicond sinon…».
Lamentable chantage
Maintenant, des gens tapis au palais font chanter Wade. Et ils disent que Wade ne « doit pas franchir le rubicond sinon… ». Cela veut tout dire. Un véritable chantage. Un acte lamentable. Et c’est quoi ce rubicond dont parlent les auteurs du chantage ?
Donc Wade doit rester coi pendant qu’on tue son enfant et qu’on humilie sa femme et sa fille. Wade doit rester muet pendant qu’on embastille tous ses compagnons d’hier. Wade doit rester de marbre pendant qu’on lui transperce la chair avec un couteau infecte…Rien ne peut être pire comme douleur que ce que Wade subit aujourd’hui comme douleur. Le fiston en prison, la fille en Europe, l’épouse ébranlée, les petits-enfants sans parents…Cette douleur mille fois plus suffocante que ce que vit Macky Sall
Wade l’imprévisible
Dire de Wade qu’il est quelqu’un qui n’a pas peur, c’est de la lapalissade. « En dehors de la Religion, Abdoulaye Wade, mon frère, ne craint rien…Et n’a peur de rien » disait en 2000, son frère Moustapha Wade à un journaliste du Populaire qui lui était proche. Faire chanter Wade, c’est peine perdue. Il a eu le choc de sa vie. D’opposant adulé, il est devenu un président incompris et haï avant de se voir priver de son fils et de sa retraite paisible. Comme si sa vie était un long fleuve agité. Mais Wade aime les défis…Et le faire chanter en ce moment c’est lui donner l’occasion de se battre jusqu’au dernier souffle. Le « Gorgui » est un homme imprévisible. Et Macky doit s’attendre à quelque chose, un gros retour de bâton après les menaces de ses proches contre Wade. Et cette fois, Wade va se lâcher…
Sidy Niang pour xibaaru.com

1 commentaire
  1. B dit

    cest celui qui va temoigner contre karim au jourdhui:

    Cheikh Tidiane Ndiaye, le témoin à charge dans l’affaire Karim Wade
    avait adressé un droit de réponse quand xibaaru avait découvert que sa
    société MMN pictures avait bénéficié des largesses de l’Uemoa avec un
    contrat de plusieurs millions d’Euros. Cheikh Tidiane Ndiaye nous
    précisait :

    1. Je n’ai jamais signé de contrat avec L’UEMOA pour la production et/
    ou la réalisation d’un film promotionnel sur le Burkina Faso comme le
    prétend l’article que vous avez publié.

    2. Je n’ai jamais réside au Burkina. Je vis et réside au Sénégal depuis que j’ai quitté la France a la fin des années 1990.

    Et aujourd’hui xibaaru est en mesure de vous révéler que Cheikh Tidiane
    Ndiaye a raconté des contrevérités dans sa lettre-réponse. Dans un
    article intitulé « Burkina Faso: Projets financés par l’Uemoa au Burkina
    – la Sonabel bientôt sous les projecteurs à Dubaï », Cheikh Tidiane
    Ndiaye qui dit n’avoir jamais résidé au Burkina était bel et bien
    présent au Burkina et qu’il a été dépêché sur les lieux par l’Uemoa pour
    réaliser un film. Xibaaru vous donne le passage qui prouve que cheikh
    Tidiane Ndiaye était présent lors de la projection du film mais qu’il
    était sous contrat avec l’Uemoa. Et c’est sur cet homme que la CREI
    compte pour enfoncer Karim Wade. Un homme qui nie avoir été au Burkina
    Faso, un homme qui nie avoir eu un contrat avec L’UEMOA. Eh bien voilà
    cet homme pris en flagrant délit de mensonge…

    Ce mensonge de Cheikh Tidiane Ndiaye prouve qu’il y a des non-dits
    dans sa collaboration avec l’UEMOA qui a pu être appuyée par le pouvoir
    en place pour qu’il puisse enfoncer Karim Wade. Xibaaru vous donne le
    lien de l’article qui incrimine notre bonhomme. Figurez-vous que
    l’article a mystérieusement disparu du site Fasozine qui avait publié
    l’info. mis comme les sites panafricains garde toujours les traces,
    xibaaru a trouvé d’autres sources qui ont conservé cet article…Lisez et
    régalez vous du mensonge de ce témoin

    http://fr.allafrica.com/storie

    Icone

Les commentaires sont fermés.