Modern technology gives us many things.

Me El Hadj Diouf sur l’affaire Sidy Lamine Niasse: ‘’Je ne vais pas descendre à son niveau…’’ (Entretien xibaaru)

el hadj diouf sidy lamineDès que l’affaire Sidy Lamine Niasse a éclaté, xibaaru s’est empressé de recueillir les propos de certains leaders d’opinion. Et parmi eux le plus recherché : Me El Hadji Diouf, député et leader du PTP (parti du travail et du peuple). Mais grande fut notre surprise quand l’honorable député nous donne sa nouvelle stratégie de communication. Il a changé, plus de déclarations publiques, et pas d’interview sans le parti. Suivez la conversation téléphonique entre l’avocat et notre reporter.

Xibaaru: Mais au fait Sur l’affaire Sidy Lamine Niasse, vous l’avez entendu accuser le Président de la République, quelle lecture en faites-vous ?

Me El Hadji Diouf: Je ne veux ni parler ni me prononcer sur ça  je ne veux  pas commenter Sidy Lamine NIASSE. Sidy est un leader d’opinion, il est libre de dire ce qu’il pense. Moi je ne vais pas commenter les commentaires d’une personne  sur ce qu’il dit, si  c’est fondé ou non. Si ce n’est pas fondé on peut le poursuivre. Je ne sais pas moi.

Xibaaru: Et pourtant pour si peu Bara GAYE du PDS a écopé 6 mois de détention préventive, comment expliquez-vous ce recul de la machine judiciaire?

Je ne veux pas me prononcer, je l’ai dit tout à l’heure à votre collègue (Djibril Diallo). Je suis à un niveau Supérieur, potentiel candidat à la présidentielle. Je ne vais pas moi me  transformer en commentateur. Sidy Lamine ne sera jamais un candidat à la présidentielle, moi je serais candidat donc je ne vais pas descendre à son niveau. Tout le monde n’a qu’à dire ce qu’il pense et moi je dis ce que je pense et les gens commentent.

Xibaaru: Non Maître, Loin d’être un commentateur, nous vous interpellons en tant que juriste de renommée internationale

Me El Hadji Diouf : Mais en tant que juriste je ne veux pas me prononcer. Il faut interroger les juristes qui ne sont pas candidats à la présidentielle, il y’en a tellement. Il faudrait faire le distinguo, Moi je ne vais pas commenter des commentaires, des propos de citoyens ordinaires, les autres ils peuvent le faire, ils sont libres. Moi je suis à un autre niveau peut être même  supérieur  et les gens commentent mes prises de position. Là où vous êtes, est ce qu’on a demandé  à Macky Sall à Tanor Dieng à Idrissa Seck de commenter ce qu’a dit Sidy Lamine Niasse. Moi je me situe à ce niveau-là. Tant que Idrissa Seck, Moustapha Niasse, Tanor Dieng et Macky Sall n’auront pas commenté ce qu’a dit Sidy, je me refuse de le commenter parce que je me situe à leur niveau et je brigue ce qu’ils ont eu ce qu’ils veulent avoir. Je ne vais pas moi me banaliser. Les gens ne me respectent pas (lou nek El Hadji Diouf Waxal lou nek). Je ne suis pas un porte-parole, je suis un leader. Dans mon parti il y a un porte-parole qui peut se prononcer. On n’a pas demandé à Idrissa Seck de se prononcer, à Tanor à Macky lui-même le premier concerné de se prononcer. On ne lui a pas tendu le micro. Pourquoi moi on me tend le micro pour (ma nieuw) amuser la galerie. Non, moi je communique autrement maintenant. Il faudra demander à mon porte-parole qui vous donnera la position du parti. Moi je suis un leader il faut que je réfléchisse sur autre chose.

Xibaaru: Maintenant en tant que chef de parti quelle est votre point la-dessus ?

Me El Hadji Diouf: Non là il y a un porte-parole du parti vous pouvez l’interviewer, il vous donnera la position du parti pas maintenant pas moi.

Xibaaru: Qui est le porte-parole de votre ?

Me El Hadji Diouf: Je vous donnerai un numéro et son nom mais pas maintenant. 

Xibaaru: Oui Allez-y !

Me El Hadji Diouf: Non pas maintenant, il va dire quoi ? Nous sommes  un parti organisé et  pas encore réunis pour entériner quelque chose. L’affaire s’est passée avant-hier, il va dire quoi ? Il ne vous donnera que son point de vue personnel mais pas celui du parti tant que nous ne nous sommes pas réunis.

 

Entretien réalisé le 29/12/13 

Par A. M Dramé/Dakar.xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.