Modern technology gives us many things.

Mansour Faye-Awa Ndiaye : ça chauffe !

L’information a fait le tour de la toile avant-hier. La présidente de la Commission de protection des données personnelles (CDP) a été interdite d’accès à l’aéroport lors de la venue des Présidents Macky Sall et Emmanuel Macron. Une « humiliation » qui a fait sortir l’ancienne ministre sous Wade de ses gonds.

Très remontée, Awa Ndiaye n’a pas cherché à dissimuler son courroux. Ce, surtout qu’elle dit ne pas avoir été associée aux préparatifs de la venue de Macron à Saint-Louis. Sur ce point, c’est le responsable libéral, Ameth Fall Baraya, qui a présidé le Comité d’accueil du Président français. Ce qui n’a pas été de son goût. « Qu’on nous dise si Baraya a rejoint l’APR (parti présidentiel), parce que je ne comprends pas… », a-t-elle pesté.

Eh bien, le maire de Saint-Louis, Mansour Faye a tenu à se dédouaner. A l’en croire, pour gérer les contraintes de temps sachant que la tournée ne devrait se faire que sur une courte durée, les députés, adjoints au maire et au président du conseil départemental, ont été conviés à se rendre à la place Faidherbe. « Il a été retenu que seuls le gouverneur, le président du Conseil départemental et les ministres, resteraient sur le tarmac. C’est cela que vous avez vu à travers les images. C’est seulement dans l’après-midi que j’ai su que Mme Awa Ndiaye  a été retenue. Même mon épouse a été retenue à la porte de l’aéroport de Saint-Louis par la sécurité et je n’ai pas insisté », a-t-il avant d’ajouter que, l’essentiel à retenir, ce sont les aspects positifs de la visite et les retombées que Saint-Louis pourra en tirer. « Le passé est révolu, ce qui importe pour moi, c’est l’avenir. Je me suis inscrit dans cette logique », a-t-il conclu. Ce fut donc un simple malentendu vite dissipé, tout est bien qui finit bien.

Les commentaires sont fermés.