Manifestation

A force d’interdire ou de réprimer les manifestations de l’opposition pour « risque de trouble à l’ordre public », le régime de Macky Sall a poussé ses détracteurs à le taxer de « dictateur ». A tort ou à raison, ce qui reste constant c’est que l’opposition a compris qu’il lui fallait s’unir pour pouvoir affronter le pouvoir aux prochaines joutes électorales.

Après le rassemblement réussi de « Y en a marre » en avril dernier, celui de l’opposition, hier, a connu un brillant succès. Tous les leaders partis constitutifs de Mankoo Taxawu Senegaal, à l’exception de Khalifa Sall toujours en prison, étaient présents. Même des militants d’Abdoulaye Baldé, qui dit n’être ni du pouvoir ni de Mankoo, étaient sur les lieux et arboraient des pancartes à l’effigie de leur mentor. Les mouvements Karimistes n’étaient pas en reste.

Même si le camp du pouvoir a tendance à minimiser les succès des manifestations de l’opposition, il est indéniable qu’elles constituent un baromètre pour Macky. En effet, pour tout observateur averti, elles peuvent servir à mesurer la température du pays. Il n’y a guère longtemps l’opposition parvenait difficilement à remplir la Place de l’Obélisque mais avec l’emprisonnement de Khalifa Sall, Bamba Fall, libéré récemment, l’affaire Barthélemy Dias réactivée, les déboires d’Ousmane Sonko, le procès Abdoul Mbaye, une affaire purement privée qui s’est soldé par une relaxe du prévenu, le pouvoir a réussi à se faire une mauvaise image auprès de l’opinion.

Comme ce fut le cas avec « Y en a marre », le chef de l’Etat Macky Sall devrait faire une bonne lecture du rassemblement de ses rivaux. Et d’ailleurs, il semble être sur la bonne voie puisque les manifestations commencent à être autorisées. Un point qui va bientôt disparaître du tableau hideux que ses adversaires ont peint de son gouvernement. Et encore une fois, le rassemblement s’est déroulé sans anicroche. Ce qui veut dire qu’il n’y a plus raison de les interdire s’ils sont bien encadrés.

PARTAGER

1 COMMENTAIRE

  1. LES MEMBRES DE L APR ONT MANIFESTE DEVANT LES GRILLES DU PALAIS DE LA RÉPUBLIQUE. CE QUI EST PRESQUE UN COUP D’ ETAT… ALORS SI DAOUDA DIALLO INTERDIT AUX AUTRES DE MANIFESTER AILLEURS CE SERAIT LA GOUTTE D ‘EAU QUI VA FAIRE DÉBORDER LE VASE… DANS CES CONDITIONS L ‘OPPOSITION VA DÉBALLER…CE QUI POURRAIT ABOUTIR A DES TROUBLES INCONTRÔLABLES… MACKY LE SAIT BIEN…..

Comments are closed.