Mankoo

L’opposition sénégalaise a organisé, hier, un grand rassemblement sur le boulevard Général de Gaule pour exiger la libération de Khalifa Sall, détenu dans l’affaire de la Caisse d’avance de la mairie de Dakar. En dehors de ce point majeur, les leaders de Mankoo Taxawu Senegaal ont ont peint un sombre tableau de la gouvernance de Macky Sall.

Le président de Rewmi, Idrissa Seck, qui a pris la parole en dernier, a estimé que le chef de l’Etat ne pourra jamais faire mieux que Wade. « À l’heure du bilan, Macky Sall ne parviendra jamais à enduire de peinture les chantiers de Wade. C’est parce qu’il ne peut pas présenter de bilan », a-t-il dit. A l’en croire, le Président Sall procède par des agressions répétées en manipulant les institutions judiciaires. Il finira par encenser l’ancien Président qui leur aurait donné de judicieux conseils. « Wade  nous a demandé d’oublier nos personnes et d’enterrer nos égos pour nous concentrer sur les besoins des Sénégalais. Nous avons accepté de le faire », a-t-il révélé.

Pape Diop de la Cd/Bokk Gis Gis, qui a été maire de Dakar, s’est exprimé sur la situation de son successeur. « Nous exigeons la libération de notre ami et frère Khalifa Sall. Je crois que Khalifa n’a pas créé une caisse d’avance à la mairie de Dakar. Ces fonds étaient destinés aux populations de Dakar. Ces 30 millions ne suffisent pas. J’avais une caisse d’avance à l’Assemblée nationale. S’il est en prison, c’est parce que c’est un otage politique et non pas parce qu’il a détourné de l’argent. Il doit sortir de prison. Soyons comme un seul homme. Cette forte mobilisation montre que les partis sont disposés à aller ensemble et à battre le Président Sall. Cette détermination des populations est sans faille », dira-t-il avant de réclamer le retour de Karim Wade au pays.

Prenant la parole, Malick Gakou du Grand parti s’évertuera à répondre à Macky Sall qui, s’exprimant sur le pétrole et le gaz, leur a récemment suggéré d’aller porter plainte au Pôle Nord ou à Mars si cela leur chante. « Ce n’est pas sur la planète Mars que nous allons lui demander l’argent du pétrole. C’est debout la main dans la main que la coalition Mankoo Taxawu Senegaal va prendre l’Assemblée nationale », a-t-il lancé. Un pouvoir averti en vaut…

PARTAGER