Modern technology gives us many things.

Manif contre Macky : 1000 personnes ! Karim Wade a ‘encore’ tué la marche du PDS

karim marche pdsC’est fini pour le parti démocratique sénégalais. Il ne pèse plus rien. Malgré une campagne de sensibilisation autour des militants et alliés, c’est seulement un millier de manifestants qui ont manifesté mardi à Dakar contre la politique du président Macky Sall et aussi pour exiger la libération du fils de l’ancien président Abdoulaye Wade, Karim, incarcéré depuis avril. C’est cette dernière revendication qui a exaspéré le peuple.

Et de grâce, que les libéraux n’accusent pas le préfet d’avoir joué la carte du changement d’itinéraire à la dernière minute. Oumar Sarr et compagnie n’ont plus de poids.

Et ce que l’on croyait sur la nouvelle idylle entre le peuple et Karim Wade, si c’est seulement 1000 personnes qui vont manifester pour le prisonnier, alors mieux vaut rester chez soi car c’est le contribuable qui paie pour l’encadrement de cette horde de moustiques invisibles.

« Les manifestants ont scandé des slogans hostiles au chef de l’Etat et à son Premier ministre Aminata Touré et exigé la libération immédiate de Karim Wade aux cris de: Libérez Karim, libérez Karim » nous a rapporté notre correspondant sur place qui rajoute « qu’il y avait plus de bruit que des manifestants ».

Prendre des amplis qui quintuplent les sons mixés par un bruitage est la stratégie du solitaire qui veut faire croire qu’il est bien entouré. Et c’est le symptôme qui présage une longue agonie et une fin douloureuse pour un parti qui va avoir 40 ans en 2014.

Un si jeune parti qui est destiné à mourir avant ses 40 piges !!!

Et maintenant que Macky sait…

Macky a dû esquisser des pas de pakargni quand la RTS annonçait qu’il n’y avait qu’un millier de participants. Il a raison car avec toutes les périodes de pénurie d’eau qui ont joué en sa défaveur, il s’attendait à une manifestation politico-sociale monstre. Mais comme les moustiques du PDS n’étaient perceptibles que par le bruit strident de leurs ailes, Macky sait maintenant que l’ancien PDS n’est plus et que la politique exaspère le peuple. Le peuple se détourne des politiciens poker-menteurs. Il doit méditer l’amère expérience vécue par les libéraux hier.

Le grand gagnant

C’est le peuple qui a su dire non à un langage confus. Le peuple se demandait si cette marche était contre les conditions difficiles auxquelles il était confronté ou contre la libération de Karim Wade. Les libéraux ont joué et ils ont perdu. Ils ont fait croire à tous que les protestations étaient contre la vie chère, les coupures d’eau et d’électricité. Mais dès qu’ils ont rajouté à la fin ‘pour la libération de Karim Wade’ : les sénégalais ont compris le double jeu des libéraux. Et ils n’ont pas marché.

Même du fonds de sa cellule, Karim continue de faire des gaffes. L’évocation de sa liberté a gâché la marche des libéraux.

Doudou Andy NGOM.xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.