Modern technology gives us many things.

Malaise à Mankoo : Idy le choix…Gakou oublié

Les partisans du maire de Dakar commencent à se faire à l’idée que Khalifa Sall ne sortira pas victorieux de son bras de fer avec la justice. Et déjà, un plan B est en train de prendre forme dans leur esprit. Si jusqu’à présent les alliés de Mankoo Taxawu Senegaal se sont gardés de désigner un profil pour la Présidentielle de 2019, le maire de la Médina a trouvé le parfait candidat de substitution en la personne du président de Rewmi. « C’est maintenant Idrissa Seck qui dirige notre coalition », aurait dit Bamba Fall au sortir de la salle d’audience suite au renvoi du procès de Khalifa Sall.

Mais, cette déclaration risque de ne pas plaire à tout le monde. En effet, c’est Malick Gakou qui est le coordonnateur officiel de Mankoo Taxawu Senegaal. Et ce n’est un secret pour personne qu’il a des ambitions présidentielles. Aussi, adouber le président du Conseil départemental de Thiès sans en avoir discuté au préalable en interne peut créer des frustrations de la part des autres alliés de la coalition. Les leaders du FSD/BJ et du Grand parti sont tous de potentiels candidats, il faudrait donc s’avancer avec prudence sur la question pour ne pas créer des tensions voire même des scissions.

En effet, il faudrait qu’en direction de 2019, l’opposition évite de se disperser. Ménager les susceptibilités est un bon moyen de conserver l’unité en son sein. S’il est vrai que les élections se gagnent maintenant en coalition, il faut donc préserver l’unité entre les leaders.

Les commentaires sont fermés.