Modern technology gives us many things.

Macky Sall piégé par l’Elysée dans l’affaire Compaoré : Xibaaru vous donne les preuves (à la demande générale)

Macky Sall a-t-il réellement soutenu Blaise Compaoré ? Xibaaru n’est pas en mesure de vous le dire et vous non plus. Mais ce que xibaaru peut vous révéler, c’est le jeu trouble de l’Elysée dans cette affaire dite de soutien du président Sénégalais à un dictateur. Pourquoi l’Elysée sort grandi avec une lettre de Hollande à Blaise, et Dakar sombre avec un prétendu soutien de Macky à Compaoré ? Xibaaru vous dit tout. Et comment notre président a été piégé par l’Elysée…
Genèse
La secrétaire d’Etat française au Développement et à la Francophonie, Annick Girardin, était en visite de travail à Dakar du 11 au 13 septembre. Le même jeudi 11 septembre, à 18 heures 30, elle est reçue par le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Mankeur Ndiaye. Ensuite elle a eu des entretiens avec plusieurs membres du gouvernement et des représentants de la société civile ainsi qu’avec les autorités en charge de l’organisation du XVe Sommet de la Francophonie, prévu les 29 et 30 novembre 2014.
Et le 12 septembre elle a été reçue par le président de la République, Macky Sall. Mais rien n’avait filtré de leur entretien. La dépêche de l’agence officielle de l’Etat Sénégalais renseignait qu’il était question de développement et du 15ème sommet de la francophonie.
26 jours plus tard
Macky est soupçonné de soutenir Blaise Compaoré.
L’information a été publiée le 8 octobre, soit 26 jours plus tard, sur le site Jeune Afrique
« Le 12 septembre à Dakar, le président sénégalais a en effet reçu Annick Girardin, la secrétaire d’État française au Développement et à la Francophonie…Il a expliqué à ses hôtes français que Compaoré contribue grandement à la stabilité de la sous-région et qu’il est par conséquent préférable de le laisser se représenter en 2015. »
Mais ce que l’on ne sait pas encore, c’est que la veille, le 07 octobre, Hollande avait écrit une lettre à Blaise.
Quelqu’un a lâché le morceau
Nos investigations à Paris, auprès de certaines sources, font état d’une fuite au niveau des diplomates Français qui étaient au courant de lettre que François Hollande a écrite le 07 octobre à Blaise Compaoré.
« Dans une lettre du 7 octobre, le président français François Hollande proposait à son homologue burkinabé Blaise Compaoré de le soutenir pour un poste international s’il renonçait à changer la Constitution pour se maintenir au pouvoir ».
Pourquoi Jeune Afrique a-t-il publié le 08 octobre le soutien caché de Macky à Compaoré au lendemain de la lettre de Hollande à Blaise Compaoré ? Alors que cette lettre n’était pas encore publiée et restait secrète…
Macky a été piégé et utilisé comme ballon de sonde par l’Elysée qui a utilisé son « prétendu » soutien à Compaoré comme un test. Mankeur a vite fait de démentir mais il était déjà trop tard. Le coup était parti. Aujourd’hui c’est Hollande le Héros du Burkina et Macky le complice de Blaise. Mais tout ceci a été possible grâce au concours du journal légendaire « Jeune Afrique ».
Et demain, encore et encore, Macky retournera à Jeune Afrique pour faire de grands publireportages. Et après il fera encore confiance à Hollande…
Doudou Andy NGOM pour xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.