Modern technology gives us many things.

Macky Sall et sa phrase coupable : des mots qui prouve qu’il « ment » à volonté

Le Sénégal traverse l’une des crises les plus violentes de de son histoire politique. Et c’est le président de la République qui se trouve être le maître d’œuvre de cette situation. Hier, lors de sa rencontre secrète avec sa presse au Terrou-bi, le Chef de l’Etat, Macky Sall a lâché une phrase qui montre son degré d’ignorance.
La phrase assassine
Parlant de la volonté du régime à interdire la marche du PDS du 21 novembre, le président Macky a déclaré : « Ils peuvent à suffisance manifester après le sommet. Nous leur ouvrirons le boulevard qu’ils voudront ».
Mais Macky oublie-t-il que toutes les manifestations de l’opposition sont interdites depuis la fin des élections locales ?
Macky oublie-t-il que même les marchands ambulants, les ex travailleurs des conseils régionaux, les élèves-maîtres, les étudiants des universités publiques et privées et les paysans qui réclament les bons impayés ont tous été empêchés de manifester ?
Macky Sall sait-il qu’en 2014, l’opposition est muselée au Sénégal depuis le retour de Me Wade ?
Et ce n’est pas seulement à Dakar. Partout dans le Sénégal, le malaise grandit face aux interdictions répétées des manifestations de l’opposition.
Et aujourd’hui Macky sort cette phrase pleine de mensonges : « Ils peuvent à suffisance manifester après le sommet. Nous leur ouvrirons le boulevard qu’ils voudront ».
Après le sommet dit-il…Mais bien avant le sommet, il avait déjà tout interdit et cela depuis longtemps.
Mobel Sirah Ba pour xibaaru.com

4 commentaires
  1. Mayday dit

    Il y a longtemps qu’il est coupé des réalités du pays . Le réveil sera brutal , il dort encore

  2. aminata dit

    xibaaru vous êtes vraiment des idiots vous vous faites dictés par wade pour cracher sur Maky que pour l’argent vous êtes vraiments des imbéciles

  3. Xeme dit

    Macky est devenu fou.

  4. MadyMad dit

    Il faut que les proches de Maky lui ouvrent les yeux afin qu’il sache qu’il est en train de jouer avec le feu. Il faut qu’il arrête d’écouter ses conseillers inexpérimenté et Mimi Toure qui ne connaît que la bagarre. On ne peut pas museler l’opposition d’un pays démocratique indéfiniment. Le Sénégal à toujours connu une opposition vivante depuis Senghore puis Diouf

Les commentaires sont fermés.