Modern technology gives us many things.

Macky reconnait les erreurs de son gouvernement et de son parti : c’est la communication qui est mauvaise

Lors de l’Université républicaine ouverte hier samedi à Mbodiéne dans le département de Mbour, le Président de la République qui y était en tant que président de l’APR, a indiqué qu’il « est du devoir des militants politiques, mais aussi des membres du gouvernement de communiquer pour donner toujours la bonne information’’ aux populations ».
C’est un devoir ! Et si le président tient à le rappeler, c’est parce qu’il y a un déficit communication dans le parti et dans les affaires de l’Etat. Pourquoi le président y cite le gouvernement ?
Parce que rien ne va dans la communication de la politique gouvernementale et dans celle du parti au pouvoir miné par des querelles intestines.
Macky a compris qu’il faut davantage communiquer
Le hic dans le gouvernement
Le premier problème du gouvernement c’est un premier ministre inexistant. Il est comme un fantôme-vivant. Il est tellement effacé qu’il n’est pas le premier des ministres mais le premier des derniers ministres. Il oublie que le premier ministre doit être un fusible. Mais voici un Pm qui ne parle pas, ne bouge pas et ne manifeste pas non plus. Il se veut sobre mais il est de marbre face à toute communication.
Les querelles du Parti
Le parti de Macky Sall ne communique pas mais se bat et se querelle pour des petits sous. Abdou Mbow accusé. Thérèse Faye Diouf accusé. Et toutes accusations sont portées sur des détournements de fonds politiques. Mais pendant toutes ces querelles, le parti présidentiel ne marche. Et Macky a compris l’erreur d’un premier ministre inerte et d’un parti miné par des divergences. C’est pourquoi il a demandé à son premier ministre et à son parti de mieux communiquer davantage. Mais ce qui est sûr c’est qu’il y a un déficit de communication au gouvernement et dans son parti…
Mobel Sirah Ba pour xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.