Modern technology gives us many things.

Macky pris à a son propre piège : Il parle des biens illicites et fait une déclaration qui l’accuse lui-même

Macky est-il aussi bien conseillé ? Car le président Macky Sall multiplie les déclarations qui l’accusent lui-même. Et sur la traque des biens mal acquis au Sénégal et la fameuse inversion de la charge des preuves de la Cour de répression de l’enrichissement illicite ou CREI. Pour ceux qui ne le savent pas, cela veut dire que quand vous avez 1000 frs CFA, il faudrait que vous prouviez que cet argent provient de vos revenus officiels. Officiel veut dire salaire, gains commerciaux, héritage ou dons. Et le président avance dans les colonnes de Jeune Afrique à paraître ce jour : « Et cette fameuse inversion de la charge de la preuve, je ne vois pas bien où se situe le problème. Il s’agit de prouver la licéité des biens supposés illicites, parce que, par exemple, le train de vie d’untel est en totale disproportion avec ses revenus officiels…Si ce dernier prouve sa bonne foi, et ce ne devrait pas être très compliqué s’il n’a rien à cacher, le débat est clos. »
Non ! Monsieur le Président, le débat n’est pas clos.
Comment pouvez-vous dire que le débat est clos si vous ne pouvez pas prouver vous-même la licéité de vos biens ?
Vous parlez de revenus officiels. Selon vous « il faudrait que l’on prouve que cet argent provient de nos revenus officiels ».
Ce sont là vos dire…Mais comment pouvez-vous prouvez vos 3 milliards injectés lors de la campagne 2012 contre Wade ?
Prouvez-nous que les milliards qui ont été acheminés depuis le Nigéria, pour votre campagne dans un avion avec un convoyeur qui est quelqu’un de votre famille, sont licites ?
Et vos revenus officiels ne peuvent pas embellir la déclaration de votre riche patrimoine que vous avez faite.
Le président de la République que vous êtes aujourd’hui était un « gorgoolus » en 2000. Et vous avez déclaré plusieurs milliards CFA. Et ce ne sont pas vos revenus.
Et pouvez-vous nous parler aussi des 3 Milliards venant du Tchad et remis à un de vos envoyés à Bamako en 2012 avec la complicité d’un ministre actuel de la République ?
Les milliards de Lagos et de Ndjamena ? Explique-vous !
Macky est milliardaire et sa fortune ne correspond pas ses revenus officiels !
Sidy Niang pour xibaaru.com

2 commentaires
  1. charles Diatta dit

    Yes i like that.
    Votre analyse est juste, très pertinente et claire comme l’eau de roche.

    Macky est un Fils de Vigile et de vendeuse de Thiaf, fauché comme un rat et peinait à payer ses loyers en 2000, fabriqué de toute pièce par Wade. Est-ce que les biens qu’il déclaré sont licites? Les postes de directeur et de ministres qu’il a occupés dans le régime de Wade ne lui permettaient même pas d’avoir 1 milliard et pourtant il dispose de plus de 8 milliards.

    Monsieur le Président, j’aime bien quand dites dans les colonnes de Jeune Afrique « C’est bien dommage mais la loi, c’est la loi »
    On se souviendra de cette phrase.

    Chacun aura son tour chez le coiffeur.

  2. Xeme dit

    Merci, Babacar Justin.
    Mais ce qui est reproché à la fondation « Servir le Sénégal » de Marème Faye l’est aussi à Macky Sall président de la république du Sénégal.
    Parce qu’il s’agit d’une traque dite des biens mal acquis. Il s’agit d’une rupture, nous dit-on. Il s’agit d’une affaire de justice pour récupérer les milliards volés à l’état et les rapatrier. Et cela a commencé par des accusations faites à Karim Wade, entre autres, d’être le propriétaire de DPW Dakar et de la BMCE Capital. C’est le procureur spécial, celui là que le président de la république et sa première dame, veulent que nous prenions pour « le symbole de la justice sénégalaise », c’est celui là qui a dit que DPW Dakar et BMCE Capital appartiennent à Karim. Et depuis qu’il l’a dit, beaucoup de gens ont fait beaucoup d’analyses fondées ou pas pour confirmer ou démentir ces dires, mais jamais « le symbole de la justice sénégalaise » n’est revenu dire, de lui même, que DPW Dakar ou BMCE Capital n’appartiennent plus à Karim, l’accusé d’avoir volé des milliards de l’état.
    Mais dans ces conditions le président et sa première dame doivent servir d’exemples. Ils doivent montrer qu’ils respectent la justice qu’ils nous demandent de respecter. Et comment ? Tant que le « symbole de la justice sénégalaise », qui a déjà dit que DPW Dakar et BMCE Capital sont des fruits du vol de Karim, n’est pas revenu dire le résultat de son travail de justice, le président et sa première dame doivent éviter de se retrouver à faire quoi que ce soit avec BMCE et Dubaï, pour quelque raison que ce soit. C’est ça la bonne démarche. BMCE et DubaÏ ne sont pas les seuls partenaires possibles du Sénégal dans le monde. Et même les dirigeants de BMCE et de DubaÏ comprendraient parfaitement que le président du Sénégal leur dise:
    « Nous n’avions rien contre vous. Mais un dossier est pendant devant notre justice qui vous implique. Pour cette raison, nous préférons attendre le dénouement de ce dossier avant de nouer avec vous des relations fécondes. »
    Ils auraient parfaitement compris. Ils savent ce que c’est qu’un état. Ils savent ce que c’est que la justice. Mais le président dit que la justice suit son cours et il part dîner chez les complices de ses accusés. La première dame veut que nous respections la force de la justice, et elle va recevoir des financements des « complices » de ses accusés. Et après tout cela, on nous demande de la boucler. Que c’est manquer de respect à l’institution que de se poser des questions. Mais qu’est ce qu’ils appellent respect ces gens là ?

Les commentaires sont fermés.