Modern technology gives us many things.

Macky ne va pas laisser « Wade brûler le Sénégal »

L’ancien Chef de l’Etat, Abdoulaye Wade, un entretien accordé à Ahmed Aidara de la SEN TV, avait déclaré ce qui suit :

« Le Pds va appeler la Jeunesse à se rendre au ministère de l’Intérieur et dans les gouvernances pour s’emparer et brûler les listes électorales ne comportant pas les noms de ces deux candidats (Karim Wade son fils et Khalifa Sall, le député-maire de Dakar)… »

Mais la coalition Benno Bokk Yaakar dirigée par le président Macky Sall ne compte pas laisser Wade brûler le pays. Dans le communique des leaders de Benno Bokk Yaakar adressé à la rédaction de xibaaru, ll s’agit « d’un appel à l’insurrection, au soulèvement populaire et cela constitue une violation flagrante de la légalité républicaine »…Donc « force restera à la Loi »

La riposte de la mouvance présidentielle

Dans un communiqué, « les leaders de Benno Bokk Yakaar préviennent que l’État prendra toutes ses responsabilités et que force restera à la loi. Ils rassurent les populations que l’Etat saura assurer la sécurité et la paix le jour de l’élection présidentielle et le peuple dont Bennoo est une des composantes fera face à toute tentative de déstabilisation de notre pays.

La coalition Bennoo Bokk Yaakaar exprime son indignation et condamne fermement ces propos qui sont de leurs avis d’une extrême gravité pour un ancien chef de l’Etat. Pour eux, il s’agit ni plus, ni moins d’un appel à l’insurrection, au soulèvement populaire et cela constitue une violation flagrante de la légalité républicaine.

L’objectif visé, selon la conférence des leaders de Bby, est d’installer la peur au sein des populations afin de les détourner du vote le jour des élections. Mais, ils ne semblent pas être surpris par la déclaration de Me Wade parce que disent-ils, c’est un coutumier des faits. »

Les commentaires sont fermés.