Modern technology gives us many things.

Macky est-il un président faible ? Le ministre de la Fonction publique défie son autorité…

mansour sy 2Macky nomme…Et le ministre de la Fonction publique dégomme. C’est ce qui est apparu dans les dernières sorties de Mansour Sy, le ministre de la Fonction publique, dans la presse.

En tout cas, les propos prêtés au ministre de la Fonction publique, Mansour Sy,  dans un site en ligne de la place, prouve que le Président de la République, Macky Sall, ne pèse rien devant certains partis politiques de Benno Bokk Yaakaar. On peut lire sur Seneweb du lundi 23 septembre : « Le ministre Mansour Sy, qui est membre du Parti de l’indépendance et du travail (PIT), a dû défendre sa position en plein Conseil des ministres, allant jusqu’à laisser entendre que peu lui importait le remplaçant du DG de la Fonction publique, pourvu qu’on changeât le titulaire. Sa ténacité a donc payé. Et Mouhamadou Lamine Diallo s’est retrouvé Inspecteur général d’État, par la grâce du chef de l’État qui l’a nommé dans ce corps prestigieux ».

Le Problème

Le 12 septembre, l’ancien Directeur de la Fonction publique, Mouhamadou Lamine Diallo a été remplacé par Demba Nouhou Diallo, après 21 ans et 2 mois passés dans ladite direction. 10 ans en tant que adjoint au directeur de la fonction publique puis 11 ans en tant que Directeur et enfin DG de la Fonction publique depuis avril 2010. Mouhamadou Lamine Diallo a connu tous les ministres de la Fonction publique depuis 21 ans (Maguette Diouf, Babacar Nèné Mbaye, Abdoulaye Makhtar diop, Yéro DEH, Souleymane Ndéné, Maître Babou, Adama Sall etc…).

Mais le ministre actuel de la Fonction publique, Mansour Sy, fait les choux gras de la presse avec ces publications tendant à discréditer l’homme. On peut lire encore les honneurs du ministre sur seneweb du lundi dernier : « le ministre a bien eu la peau de son directeur, à qui tous les péchés d’Israël étaient reprochés. Mouhamadou Lamine Diallo, à ce qu’en savent nos interlocuteurs, n’en faisait qu’à sa tête dans la prise des décisions relatives à son secteur, n’en référant nullement à son patron de ministre. Ce dernier n’a donc ménagé aucun effort pour s’en débarrasser et il est bien arrivé à ses fins, malgré les écueils ».

Le PIT est-il au-dessus de Macky ?

Et pourtant le communiqué du Conseil des ministres du 12 septembre 2013 est clair. C’est le président qui a nommé un nouveau directeur  de la Fonction publique en remplacement de Mouhamadou Lamine Diallo comme stipulé dans les nominations dudit conseil des ministres : « Monsieur Demba Nouhou DIALLO, Administrateur civil principal de classe exceptionnelle, est nommé Directeur général de la Fonction publique, en remplacement de Monsieur Mouhamadou Lamine DIALLO, appelé à d’autres fonctions ».

Monsieur Mouhamadou Lamine Diallo a été appelé à une autre fonction par le président de la République et nommé à l’IGE bien avant ce conseil des ministres. Il a été nommé le 10 juin 2013 comme IGE.

Entre la nomination de Mouhamadou Lamine Diallo et le Conseil des ministres du 12 septembre 2013, il s’est passé près de 3 mois.

Alors pourquoi le ministre de la Fonction publique s’acharne contre un haut fonctionnaire de l’Etat qui a été choisi par le Chef de l’Etat ?

Et surtout pourquoi remet-il en cause les décisions du président qui nomme aux emplois civils et militaires ?

Le PIT et Benno Bokk Yaakaar doivent-ils mettre en doute le pouvoir discrétionnaire du Chef de l’Etat ?

Toutes ces questions méritent d’être posées quant à l’autorité du président de la République vis-à-vis de ses alliés de Benno Bokk Yaakaar qui pensent faire valoir leur rôle d’alliés comme étant les principaux faiseurs et donneurs d’ordres.

Le Complexe du ministre

Xibaaru a voulu en savoir plus sur le ministre. Ndékétéyo ! Le ministre est un subalterne dans la fonction publique et il en veut à Mouhamadou Lamine Diallo. Ce dernier était un grand fonctionnaire de l’Etat au moment où notre cher ministre était  inspecteur de la jeunesse à la retraite. Et la plus haute fonction de sa carrière a été chef de la division du personnel de ce ministère. En fait l’actuel ministre Mansour Sy a passé toute sa carrière dans les couloirs de la direction de la fonction publique.

Et xibaaru reviendra sur certains contrats familiaux de ce ministère.

Doudou Andy NGOM.xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.