Modern technology gives us many things.

Macky à l’assaut la pêche pirate: il demande à Ali Haïdar des lois plus dures

macky haidar pêcheLe président sénégalais Macky Sall a déclaré, jeudi 16 janvier, vouloir durcir la législation du secteur de la pêche au Sénégal pour la rendre « beaucoup plus stricte à l’encontre des bateaux pirates » lors d’une visite à Kayar, une des principales zones de pêche du pays.

« Nous avons envisagé la révision du cadre juridique » actuellement en vigueur au Sénégal concernant la pêche, a déclaré le président Sall dans cette localité côtière, à environ 60 kilomètres au nord-est de Dakar, devant des milliers d’acteurs du secteur : pêcheurs artisanaux et industriels, mareyeurs entre autres. Kayar est le troisième port de pêche du Sénégal, après Mbour et Joal, autres villes côtières. « J’ai demandé au ministre de la pêche Haïdar El-Ali] de me présenter avant avril une nouvelle législation beaucoup plus stricte à l’encontre des bateaux pirates. Cela entre dans le cadre du renforcement du dispositif de lutte contre la pêche illégale », a ajouté le président Macky Sall.

« La pêche traverse une crise sans précédent, en raison d’une surexploitation de la plupart des stocks halieutiques et la présence récurrente dans nos eaux de navires pirates s’adonnant à la pêche illicite, non déclarée, non réglementée », a-t-il encore déclaré, ajoutant : « Des moyens importants sont en train d’être mobilisés pour renforcer l’équipement de la marine nationale afin d’accroître la surveillance sur l’ensemble du littoral. » Le président n’a cependant pas évoqué le cas d’un navire russe de pêche industrielle, l’Oleg-Naïdenov, arraisonné le 4 janvier par les forces sénégalaises.

Titi pour xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.