Modern technology gives us many things.

Macky a déjà échoué : qui peut sauver encore le Sénégal ?

benno 4Ça fait mal au cœur,  les calvaires que vivent les sénégalaises pour joindre les deux bouts. Le pouvoir de Macky hait-il le peuple sénégalais au point de le torturer tous les jours ? Le brave peuple sénégalais ne mérite point les ” sévices ” que lui infligent quotidiennement les amateurs du régime de Macky.
Pourquoi Macky n’a pas étudié et fait une analyse, voire une lecture objective et rationnelle, de la chute de son prédécesseur Me Abdoulaye Wade ?
Un travailleur donne envie de travailler.
Avoir pitié donne envie d’avoir pitié.
Être aimé donné envie d’aimer mais être haï donne aussi envie d’haïr !!!
Il semble que c’est la fin de l’état de grâce pour le Président Sall. Jusqu’ici les Sénégalais sont demeurés indulgents à l’égard du successeur de Me Abdoulaye Wade, malgré les promesses non tenues, les tâtonnements, les errements, les incuries et l’arrogance de son régime.
Aujourd’hui, la patience du peuple semble atteindre ses limites à presque deux ans d’exercice du pouvoir par Macky et sa cour.
Depuis bientôt deux ans au pouvoir, le régime actuel n’a causé aux sénégalais que des problèmes physiques, psychiques, cardiaques sociaux, économiques et juridiques.
Un pays ou les populations sont constamment confrontées et tenaillées par des problèmes vitaux ne saurait se développer.
La majeure partie des sénégalais vit de dette, au jour le jour pour subvenir à leurs problèmes quotidiens et fait tous les jours l’objet d’une plainte d’un voisin, d’un boutiquier ou d’un commerçant.
Les citoyens sénégalais vivent nuit et jour de stress et de torture morale causé par :
des pénuries de sang dans des hôpitaux en béquilles
la cherté des denrées de premières nécessités
des coupures d’électricité
des pénuries d’eau
l’insalubrité de la capitale
des pénuries de gaz
un manque d’argent
un chômage galopant
des pénuries d’essence
des universités paralysées
des écoles inondées
une administration absentéiste
une agriculture agonisante
un transport mourant
une insécurité traumatisante
des routes chaotiques
des grèves par-ci grèves par-là
des marché de gré à gré à grande échelle
des émeutes ici et là …
macky tanor niasse bathilyLe Président Macky Sall et ses valets devraient méditer et décoder le message contenu dans le silence des Sénégalais face aux difficultés quotidiennes.
Le constat est que le pouvoir Macky commence à vaciller.
Ces différents épisodes ont fini de démontrer que les Sénégalais sont capables de s’indigner même s’ils sont de nature pacifique et savent souffrir dans le silence.
Malheureusement, Macky semble avoir la tête ailleurs. Il passe tout son temps entre deux avions. Le locataire du Palais de l’Avenue Roume semble préoccupé par le désir obsessionnel d’entrer dans la grâce des institutions internationales qu’il devient sourd aux attentes de son peuple. C’est comme si son rêve  est de finir sa carrière politique à la tête d’une organisation internationale comme le président Diouf.
En réalité, les Sénégalais ont élu le candidat Macky Sall parce qu’il leur avait promis le ” paradis ” mais là il les a servi ” l’enfer “.
Qui peut sauver le Sénégal ?

idy 2Idy, non merci il est trop suffisant, pressé, hautain et se croit plus intelligent que les autres.
Tanor et Niasse n’ont plus droit à la parole car ils ont trahi le contrat de confiance qui les lie avec le peuple en piétinant le projet et la dynamique de Benno Siggil Sénégal qui souhaitait une candidature unique. C’est une honte de les voir cirer les chaussettes de Macky tous les jours.
Niasse est un pouvoiriste et la preuve en est qu’il a goûté à tous les pouvoirs de Senghor à Macky en passant par Wade.
Tanor ” bou amone fouleu akk faïda moye done président taye ”
Djibo est un homme intelligent, fin politicien mais c’est un traître. Seule sa famille et son troupeau comptent à ses yeux.
Abdoul Mbaye, entouré de milliardaires, il pourrait se permettre d’avoir des ambitions présidentielles en 2017 au vu de son parcours et de son carnet d’adresses.
abc dijonABC, Ancien numéro deux de l’Apr ? Alioune Badara Cissé pourrait être un potentiel adversaire de Macky en 2017 même s’il a pris ses distances et demandé à Macky de se réveiller avant midi.
Si Malick Gackou, ancien Ministre du Commerce et des Sports, ” l’homme de la banlieue gagne la Mairie de Guédiawaye en 2014, il pourrait prétendre  gérer les destinées du Sénégal en 2017. Ne voulant pas mélanger torchons et serviettes, il avait préféré quitter le bateau avant le naufrage.
Landing, non merci. Il ne mérite qu’un carton rouge car il a encaissé 20 millions par mois pendant le règne de Wade.
Moussa Touré, l’homme ferait un bon Ministre des finances pas plus. L’homme ne cesse d’ailleurs de dire que ” Macky est un Wade bis ”
Gadio, désolé mais il n’a pas le niveau mais Wade l’avait imposé aux sénégalais.
Ibrahima. Fall, il est bon pour la diplomatie pas plus.
Moubarack Lo est l’ancien Directeur de Cabinet adjoint de Macky. N’ayant pas pu bénéficier de la part du gâteau qu’il souhaitait (Sénégal émergent), il a préféré vomir sur son poste de Directeur de Cabinet adjoint.
Pape Diouf, l’ancien patron de la FAO, ne pouvant pas atteindre le poste du chef du gouvernement,  Il a préféré jeter l’éponge.
Youssou Ndour tisse petit à petit son nid et est capable de surprendre à tout moment.
Karim, qu’il rembourse s’il a volé et on verra après.
A réfléchir, le Peuple veut du sang neuf et nouveau.

Sidy Niang/Dakar.xibaaru. com

Les commentaires sont fermés.