Modern technology gives us many things.

Lutte: Modou Lô sous perfusion dans une voiture…

modou lô 2Du courage, il en faut pour descendre dans l’arène. Modou Lô, Le lutteur le plus populaire de l’arène, était gravement blessé et très malade à une semaine de son dernier combat contre Gris Bordeaux, le troisième tigre de Fass. Son médecin qui craignait le pire, l’avait dissuadé de reporter son duel car il courait de graves risques qui pourraient l’éloigner pour toujours de l’arène sénégalaise.

Préférant mourir sur les champs de bataille que d’être déshonoré malgré les énormes risques, il prit l’option d’affronter son adversaire en cachant sa blessure. Le chouchou des Parcelles assainies continue en cachette  ses entraînement préférant combattre que de décevoir ses fans et les férus de lutte.

A deux heures de son combat contre Gris Bordeaux, le lutteur des Parcelles Assainies, Modou Lo, a été perfusé dans une voiture par son médecin au stade Demba Diop. Il a pris son courage à deux mains en respectant son contrat : lutter, gagner et faire plaisir à ses millions de supporters éparpillés un peu partout à travers le monde.

Quelle que soit l’issu du combat programmé pour une date ultérieure entre Modou Lo et Eumeu Séne, les amateurs sont déçus, les supporters mécontents, les sponsors fâchés et le suspense mort.

Le monde de la lutte est un monde à part, rempli de pratiques mystiques, de choses surnaturelles, incroyables et inimaginables. 

Actuellement, Modou Lo se cache dans un endroit plus que mystérieux et plus sécurisé que le hangar de « Air Force One » l’avion du Président Barack Obama.

Les blessures dans l’arène

Cependant la réflexion de Balla GAYE le lutteur de Guédiawaye mérite réflexion pour les autres lutteurs : « la blessure de Eumeu Séne, si c’était moi, je n’allais pas déclarer forfait »

Gouye Gui malgré sa blessure à la main, a lutté et terrassé Ness. 

Yekini malgré sa grave blessure qui a failli lui valoir la chaise roulante, a lutté avec bravoure et s’est fait battre par Balla Gaye. Le sportif doit avoir l’esprit d’un sportif. La vie d’un sportif est faite de victoires et de défaites. Il faut savoir respecter son adversaire ainsi que le métier qu’on pratique, faute de ne jamais devenir un vrai professionnel. Tout se passe dans la tête, il faut être fort d’esprit et c’est ça la vraie force de Balla Gaye et de Modou Lo.

Djibril DIALLO/Dakar.xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.