Modern technology gives us many things.

L’UA demande à la CPI de renvoyer l’affaire du Président du Kenya

uhuru londonLes chefs d’Etat africains présents au sommet de l’union Africaine à Addis-Abeba, Ethiopie, ont adopté lundi une résolution invitant la Cour pénale internationale (CPI) à renvoyer à la juridiction kenyanne l’affaire de crime contre l’humanité impliquant le président Uhuru Kenyatta et son député William Ruto.


Selon la résolution, les leaders de l’UA estiment que le Kenya dispose d’une juridiction crédible, fiable pour tous les Kenyans et compétente pour entendre les cas et statuer à leur propos.

Uhuru, son député Ruto et le journaliste Joshua sont actuellement accusés de crime contre l’humanité devant la Cour pénale internationale.

Les dirigeants africains ont mandaté la commission de l’Union africaine pour présenter une objection à l’ONU à propos des procès de la CPI contre Uhuru et Ruto. Ils ont annoncé que 99% des cas traités par la CPI sont au détriment des Africains.

Kenyatta et Ruto sont traduits à la CPI par rapport à la violence postélectorale de 2007 durant laquelle plus de 1000 personnes ont trouvé la mort et 600.000 autres ont été déplacées.

A l’exception du Botswana, tous les pays africains ont soutenu la résolution.

Cependant, les organisations des Droits de l’homme, les Etats-Unis et l’Angleterre ont condamné au cours du weekend la décision du Kenya de reprendre les procès, déclarant que c’est une tentative de sauver les deux leaders de toute poursuite judiciaire.

Les commentaires sont fermés.