Modern technology gives us many things.

Grand dossier de xibaaru: L’Islam gagne du terrain dans un pays ultra conservateur, le Japon !

islam japonL’Islam qui progresse dans un pays où le Shintoïsme et le Bouddhisme règnent en religions absolues, c’est un fait impensable. Et pourtant l’Islam progresse au ‘pays du soleil levant’ qui compte près de 130 millions d’habitants. Dans cet environnement hostile à l’Islam, les lois étaient très dures à l’encontre de la religion musulmane. Xibaaru vous en liste quelques-unes parmi des centaines de restrictions imposées aux musulmans :

A) Le Japon, est le seul pays qui ne donne pas la citoyenneté aux musulmans.

B) Au Japon, les musulmans n’ont pas droit à la résidence permanente.

C) la propagation de l’Islam au Japon est très mal vue par la population.

D) Dans les Universités du Japon, l’arabe et l’islam ne sont pas enseignés, dans quelque langue que ce soit.

E) l’importation de Corans en langue arabe est interdite.

Malgré tout cela, l’Islam progresse d’une manière fulgurante et gagne les ménages, créant aussi des divisions entre convertis et conservateurs shintoïstes ou bouddhistes. Mais l’Islam n’est pas en terre inconnue car elle est arrivée au Japon, il y a longtemps, très longtemps.

Origine

Selon les sources provenant des guides sur le Japon, l’Islam a été connu réellement en 1877. En effet, elle fut introduite dans un premier temps, comme une pensée religieuse occidentale. C’est d’ailleurs à ce moment précis que la vie du prophète Muhammad a été traduite en japonais. Cette traduction a permis à l’Islam d’être intégrée dans l’image intellectuelle japonaise, mais seulement comme l’histoire des cultures. Il est nécessaire de rappeler qu’avant le 19ème  siècle, les gouverneurs japonais avaient peur que les chrétiens conquièrent leur Terre, du fait des envois de missionnaires qui prêchaient la Chrétienté. Ainsi, le Japon s’est protégé de toute influence extérieure. Cette interdiction a débuté dès la fin du 16ème siècle jusqu’à la dernière moitié de la 19ème. Par conséquent, peu d’informations sur l’Islam ont atteint le Japon pendant ces siècles. Le premier japonais s’étant converti à l’Islam se prénommait Mitsutaro Takaoka. Ainsi en 1909 il prit un nouveau nom : Omar Yamaoka. Cependant, les études récentes ont indiqué qu’un autre japonais connu sous le nom de Torajiro Yamada, était probablement le premier musulman japonais.


islam japon 1Pour la petite histoire : « deux journalistes volontaires, Torajiro Yamada (1866-1957) et Osotora, sont venus à Istanbul en 1892 pour fournir les donations qui avaient été rassemblées partout au Japon, pour le soulagement des familles des victimes du désastre de l’Ertugrul. Le sultan Abdul Hamid II aurait demandé aux deux journalistes de rester à Istanbul pendant deux années, afin d’enseigner le japonais à quelques fonctionnaires de l’armée turque. Pendant cette période, ils se seraient convertis à l’Islam. Ainsi, ils sont donc célébrés en tant que premiers japonais devenus musulmans ».


Ce qui est certain, c’est que le développement de l’Islam et de la communauté musulmane japonaise a réellement débuté après la première guerre mondiale seulement. Les musulmans d’Asie centrale ont alors émigré au Japon : « Un certain nombre de japonais ont alors embrassé l’Islam quand ils ont vu la volonté de ces musulmans du Turkmenistan, d’Uzbekistan, du Tajikistan, du Kurgystan et du Kazakhstan, qui voulaient s’en sortir, et qui ont fait du Japon, une terre de refuge ». Avec la formation de ces petites communautés musulmanes plusieurs mosquées ont été construites, la plus importante d’entre elles étant la mosquée de Kobe construite en 1935 et la mosquée de Tokyo construite en 1938.

La rédaction de xibaaru a sélectionné parmi des milliers de vidéos qui parlent de l’expansion de l’Islam au Japon, celle qui parait la plus explicite. Et cette vidéo ne parle pas uniquement de la percée de l’Islam au japon mais aussi en Allemagne. Et un supplément en fin de vidéo vous intéressera surement.

Rassemblés par Doudou Andy NGOM.xibaaru.com

 

Les commentaires sont fermés.