macky peut ou peut pasLes observateurs  affirment avec pertinence que le Peuple Sénégalais a élu un technocrate à la tête du Pays et non un Chef d’Etat pour la simple raison qu’un Président doit d’abord être un Manager qui, face à un problème aussi complexe qu’il soit, peut imaginer une solution de sortie de crise et mettre au travail son Staff de “soldats anti-crise” qui lui trouvera les solutions à adapter aux différentes situations. Le travail de Président est le plus facile, mais c’est le choix des conseillers qui est le plus dur.
Macky ne rassure pas et le Peuple ne sent pas une politique cohérente, une politique sérieuse allant dans le sens de répondre aux besoins du peuple sénégalais, surtout en ce qui concerne la demande sociale.
Personne ne peut dire que Macky Sall a soulagé la souffrance des sénégalais, encore moins résolu définitivement la question du chômage galopant.
Quant à la question de l’impunité, il y a certes eu des efforts faits mais nul  ne peut  dire que l’enquête sur la traque des biens mal acquis a été diligentée de la manière la plus cohérente, la plus pertinente qui soit et avec le plus de sérénité qu’en attendait le Peuple. Ceci laisserait penser que la traque des biens mal acquis est un règlement de compte, un acharnement politique sur ses adversaires.
Aujourd’hui, dans la rue, les gens disent que ça ne va pas, aucun Sénégalais n’est rassuré par la pertinence de la politique de Macky.
La rupture tant chantée, tant souhaitée ne s’est malheureusement pas réalisée. En tout cas, à l’état actuel des choses, le Peuple n’a pas l’impression que c’est lui l’homme de la rupture tant attendue parce que sa manière de gouverner n’augure rien de bon dans la concrétisation de lendemains meilleurs pour les Sénégalais.

Sidy Niang/Dakar.xibaruu.com

PARTAGER