Modern technology gives us many things.

Les sénégalais interpellent Macky : « où est l’électricité…Et pourquoi ces délestages »

macky courant10 sénégalais choisis au hasard entre les Almadies et les HLM en passant par la SICAP qui répondent à 12 questions. Des interrogations sur les coupures d’électricité. Des sénégalais ruinés par les délestages intempestifs. Les ménages déstabilisés et l’insécurité grandissante. Certains ont vu leurs commerces complètement anéanties et d’autres toutes leurs économies parties en ruine et sans dédommagement. L’objectif de ce reportage est de remettre le sénégalais lambda au cœur du débat politique : que pensent-ils réellement de ce qui se passe ? Mais le Sénégal étant, certains intervenants ont préféré garder l’anonymat.

Questions-réponses simplement et sans commentaires. A chacun des lecteurs de tirer ses propres conclusions.


1/ —MME AIDA CAMARA MÉNAGÈRE HABITANTE DU QUARTIER HLM 5
Les politiciens sont tous des “fenkates”. Aucune promesse électorale n’a été respectée. Avant je faisais mon marché pour le mois, Aujourd’hui  avec les coupures intempestives d’électricité, je fais mes courses deux fois dans la semaine pour ne pas voir mes produits pourrir dans mon frigo. ” Macky faténagnou Bou yague”.

2/—AUGUSTIN SARR EMPLOYÉ DANS UNE BOITE DE NUIT ET RESTAURANT AUX ALMADIES
Tous les jours mon patron achète 100.000 fcfa de gasoil pour son groupe électrogène. Les gens disent qu’ici c’est un quartier chic mais nous sommes sans électricité aux Almadies. L’Etat devrait avoir honte de ce reste que pour les diplomates qui habitent ici. Du matin au soir les groupent rivalisent de bruit et je rends compte ça devient une zone polluée.

3/—BA COIFFEUR GUINÉEN
J’envoyais tous les mois 20.000 fcfa à mes parents en Guinée mais aujourd’hui avec les coupures de courant, je ne gagne plus assez donc maintenant je n’envoie que 10.000 fca. Ça me fait mal mais je n’y peux rien.

4/—GEOGES CORREA – FANN HOCK
Je loue des appartements meublés mais tous mes clients ont fui parce qu’il fait chaud la nuit et nous n’avons presque jamais d’électricité et s’ils ouvrent les fenêtres, ils sont envahis par les moustiques. Je faisais facilement 2 millions par mois, aujourd’hui je suis à 500.000 par mois. Du coup je ne peux plus aider les gens comme je le faisais avant. “Deukbi dafa Macky ta gouvernement bi dagnou thiouné ”

5/—MR GUEYE PÈRE DE FAMILLE À LA SICAP BAOBAB
Moi je pense que la Senelec “daf gnou méré”. Tous les jours, elle nous donne du courant 1 h de temps pour nous couper 4 h de temps. Les enfants sont obligés de faire leurs devoirs à 18h juste à la descente de l’école et nous dinons à 19h 30 avant qu’il ne fasse noir avec les coupures du soir. Avec tout ceci mes factures augmentent au lieu de baisser.

6/— UN COMMERCANT CHINOIS ETABLI AUX ALLÉES DU CENTENAIRE
“Fi touss amoul courant dara”.

7/—MBAYE SOUMARÉ PATTE D’OIE MENUISIER METALLIQUE
Je n’arrive plus à respecter mes jours de livraison. Il y’a un mois un client m’avait porté plainte parce que je n’avais pas respecté mes engagements. Pourtant ce n’était pas de ma faute mais il ne voulait rien comprendre par qu’il devait livrer un chantier. La Senelec m’a porté préjudice parce que j’ai dû rembourser ses  900.000 Mille fcfa au client.

8/—FIFI PROPRIETAIRE DUN SALON DE COIFFURE A MERMOZ
Il m’arrivait de gagner 100.000 fcfa par jour au minimum. Aujourd’hui il est difficile d’avoir 30.000 par jour car les clientes appellent avant de débarquer et la plupart du temps le courant est coupé.

9/— HUBERT GERANT D’UN CYBER CAFÉ
Nous avons tout le temps des problèmes avec nos clients qui exigent qu’on leur rembourse dès qu’il y’a coupures de courants

10/—DIALLO PROPIETAIRE D’UN BOUTIKOU NAR À GRAND DAKAR
A cause des coupures de courant, je ne vends plus de boissons, du beurre, du lait caillé, des saucissons et du fromage et à 20 h je ferme ma boutique à cause des agressions. Mes bénéfices ont baissé considérablement. Je suis presque ruiné.

 

A vous de juger !

 

Djibril DIALLO/Dakar.xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.