Modern technology gives us many things.

Les mouvements de soutien à Karim Wade : Danger politique ou GIE…

Depuis que Karim Wade est en prison, on a vu une prolifération de mouvements politiques ou de soutien.
Mais force est de reconnaitre que le premier mouvement de soutien à l’endroit du Fils de Wade est le MLK (Mouvement Libérez Karim). Ensuite, il y a le ASSKAW (Action de Solidarité et de Soutien à Karim Wade) d’Hélène Della Chaupin, sœur de Souleymane Jules Diop et enfin le mouvement « MALIK » (Macky libère Karim).
Ces trois mouvements sont les plus représentatifs. Et ils sont très actifs sur le champ politique. On les trouve partout. Et ces mouvements n’ont pas attendu le retour de Me pour battre le macadam. Et même le dernier qui est le « MALIK » vient de porter plainte contre le Premier Ministre, Mimi Touré pour violences et injures sur un de ses membres.
Ces mouvements sont convaincus que Karim est innocent et présidentiable.
Et pour la première fois au Sénégal on voit des mouvements émerger pour la défense d’un prisonnier politique. Wade père était en prison mais il n’avait que le PDS et sa défunte sœur, Khady Wade, pour le défendre. Car la majeure partie de sa famille lui avait tourné le dos pour se mettre au service de Diouf. Et après Wade, aucun « prisonnier politique » n’a suscité autant d’engouement et de soutien. Et ces mouvements qui soutiennent Karim Wade sont convaincus d’une chose : la présidentialité de Karim.
Intérêt politique ?
On a vu des problèmes de positionnement et entendu des querelles intestines mais jamais des cas de corruption d’un des trois mouvements. Ils se battent entre eux pour mieux se positionner. Mais le pouvoir n’a aucune emprise sur les mouvements de soutien de Karim Wade. Ce qui voudrait dire que les mentalités changent.
Ces mouvements s’autofinancent et se déploient, partout où besoin est, pour faire entendre la cause de Karim Wade.
Dans ce cas précis, ils deviennent un danger pour Macky. Car MLK, ASSKAW et MALIK croient sincèrement à Karim et à personne d’autre.
Mobel Sirah Ba pour xibaaru.com

4 commentaires
  1. cheikh dit

    attention aux escrocs ! certains pensent que les wade sont pleins aux As et que soutenir karim peut les aider à avoir du fric ! pour d’autres, c’est un moyen de se faire voir pour après aller à l’apr

  2. mlk dit

    Nous n’attendons absolument rien de wade et ses entourages. On s’est battus pendant 12 mois sans même recevoir le plus petit coup de fil de lui. C combat que ces mouvements mènent est un combat de principes que tout le monde doit saluer. Que les gens arrêtent de voir l’argent partout. Cet ère est fini. Tous les mouvements ont du mérités, le majeure partie d’eux ne connaissent même pas karim.

  3. OKF dit

    toutes mes felicitations a ces trois mouvements. je pense que plusieurs personnes comme moi veulent adherer mais ils nous manquent des informations concernant les dates et lieu de vos actions politiques. vous etes sur la bonne voie.

  4. Mane Moussa dit

    Je remercie Mobel Sirah Ba pour cet article. En effet, à ma connaissance, personne ne dira avoir financé notre mouvement, ASS-KAW. Au contraire, c’est nous qui dépendions nos maigres salaires pour produire des cartes et des Tshirts pour les revendre parfois à perte. En effet, nous ne demandons pas aux sections de nous renvoyer l’argent de la vente des articles; tout l’argent doit rester sur place pour l’autofinancement. Par contre, personnellement, je n’ai jamais eu d’accroche avec un autre membre d’une association de soutien à M. Karim WADE. Vive le Senegal, vive la démocratie et vive l’Etat de droit et l’action militante de conviction. Mane Moussa de la Cellule de Communication ASS-KAW France

Les commentaires sont fermés.