Modern technology gives us many things.

Les manjaques, une organisation ethnique au service de la culture et du développement (Reportage xibaaru)

manjaqueLes manjaques constituent une ethnie organisée et solidaire implantée
dans plusieurs pays mais plus présente au Sénégal, en Gambie et en
Guinée Bissau. Malgré sa grande migration vers d’autres cieux à la
recherche du bien-être, l’ethnie manjaque a su conserver ses valeurs
traditionnelles. La culture manjaque est aussi riche que variée. Les
manjaques s’identifient bien évidemment par leur langue mais aussi par
d’autres facettes de leur culture et tradition comme la danse, le
chant ou encore la cuisine.

manjaque nourritureJustement parlant de leur cuisine, les
manjaques ont une variété de plats ; des plats de résistance aux plats
d’endurance pour voyage en passant par des plats qui servent à régler
des problèmes mystiques, rien n’a été oublié pour permettre à chaque
manjaque, quelle que soit son activité, de pouvoir résister à tous les
défis de la vie. Parmi ces plats on peut citer « badianté », « boukouf
» ou encore « ntiam ».  

La solidarité entre les manjaques constitue un atout déterminant dans la survie de cette ethnie. Ce n’est pas pour rien qu’on dit en wolof « xeekh ndiaago du dieekh » (les querelles des manjaques ne finissent guère) ; se battre contre un manjaque c’est combattre toute leur ethnie, ils se solidarisent mutuellement.
Les manjaques sont aussi une ethnie de travailleurs, ils n’aiment pas
mendier et détestent le vol. Pour eux, les voleurs et ceux qui tendent
volontairement la main pour se nourrir sont des paresseux, des
fainéants qui n’ont pas le droit de se marier.
pagne manjaqueLes manjaques organisent chaque année des journées culturelles dans
une localité que choisit leur association dénommée « UYAMB MANJAKU ».
Cette année ils ont choisi la commune de Goudomp, dans la région de
Sédhiou pour célébrer leurs 72 heures de culture. L’occasion a
toujours été saisie pour montrer, développer et valoriser la culture
manjaque, une belle culture qui montre encore une fois l’ancienneté de
cette ethnie et l’organisation ancienne de leur communauté. Le pagne
en écharpe était aussi au rendez-vous comme à l’occasion de toute
cérémonie traditionnelle manjaque. Les manjaques ont aussi la
particularité de chercher toujours à comprendre la cause de la mort
d’une personne. Tout un cérémonial est organisé à cet effet avec un
rituel unique dans son genre.

Mamadou Lamine Badiane/Bignona.xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.