Modern technology gives us many things.

Les Karimistes sont de retour…Pour empêcher la candidature de Macky

0

Voulant de gré ou de force être réélu, le successeur sans succès de Wade, Macky Sall, instrumentalise la justice pour éliminer son plus redoutable challenger KARIM Wade  à la course à la présidentielle. Mais c’est peine perdu car nous sommes plus que déterminés à s’y opposer peu importe ce que cela nous coûterait comme sacrifice.

Aucun texte juridique ne peut être brandi pour invalider la candidature de Karim Wade. Pour rappel Karim Wade a été jugé par une juridiction exceptionnelle qui est la CREI (Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite). Or un arrêté de la CREI précise que « Karim Wade ne perd pas ses droits civiques et civils ». Toujours dans la logique de confirmer la conservation de ses droits civiques et civils, le ministre de la justice d’alors, Maître Sidiki Kaba affirma que « nonobstant la condamnation de Karim Wade, il ne perd point ses droits civiques et civils ».

Nous lançons un appel solennel à toutes les forces éprises de justice, de droit et contre l’oppression à une mobilisation d’une rare ampleur pour la résistance populaire contre le coup d’État électoral que prépare Macky Sall.

Au Ministre de l’intérieur, nous le mettons en garde contre toute tentative de manœuvre politico-juridique pour écarter le président Karim Wade. Il n’y que trois possibilités sur la Candidature de Karim Wade:

1ere possibilité: Karim Wade sera candidat au même titre que Macky SALL pour conquérir le suffrage des sénégalais.

2ème possibilité: si Karim Wade n’est pas Candidat, Macky non plus ne sera pas Candidat.

3ème possibilité: Macky Sall sera candidat à la présidentielle à l’absence de Karim Wade à condition qu’il nous fusille tous.

A mal entendeur catastrophique.

Alghasoum Diallo responsable du mouvement Karim président Bignona

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.