Modern technology gives us many things.

Les chefs de partis au Sénégal sont des mythes ou des Rois…Sauf Macky Sall

Wade, Niasse et Idy sont des seigneurs dans leurs partis respectifs. Ils sont plus que des chefs de partis. Ce sont mêmes des mythes, des empereurs…Macky est un chef de parti inimitable.
Au PDS, tout le monde fait comme Wade. Ils s’habillent comme Wade et jurent au non de Wade. D’ailleurs celui qui a le plus symbolisé l’image de Wade reste et sera pour l’éternité, Idrissa Seck. Le patron du Rewmi n’est pas chauve mais pour avoir Wade dans son crâne, il ne garde plus les cheveux. Personne au PDS n’ose dire une vérité à Wade. Et la preuve, le comité directeur qui est l’une des plus grandes instances du PDS scandait lors de sa dernière réunion que Wade est un saint. Tous sauf une seul personne : Souleymane Ndéné Ndiaye qui a quand même un égo bien proportionné pour ne pas aduler Wade.
Niasse n’est pas libéral comme Wade. Dans son parti, c’est un homme craint. Et personne n’ose dire de lui une remarque négative. On ne parle jamais de Niasse à l’Alliance des Forces et de Progrès (AFP). C’est un mythe. Il est le président du présidium de l’AFP. L’être suprême qui survole tout et qui est au-dessus de tout. Même ses membres n’osent pas imiter sa manière de faire ou de parler. Il est l’unique et le dernier. Car selon lui, quiconque ose se faire contre ses volontés ne sera jamais financé. Après lui, c’est le déluge !
Idy, c’est le copieur imité et collé. Il suffit de voir sa tête, vous verrez Wade. Et quand vous l’entendez parler vous écoutez Senghor à Radio Sénégal. Il sait imiter et sait exceller dans l’art du sublime. Et dans son parti, tout le monde parle comme lui et fait comme lui. En 2000 quand Idy est fait Directeur de Cabinet de Wade, il a fait une sortie à la télé (RTS, la seule chaîne de l’époque). Et dans une interview où on voyait Idy format nature, il répétait sans cesse certaines expressions : « Absolument-Tout à fait-parfaitement ». Et le lendemain, tous les ministres sans exception répétait à chaque question les expressions : « Absolument-Tout à fait-parfaitement ». Mais aujourd’hui, il suffit aussi de voir la tête chauve de Thierno Bocoum et sa manière de parler pour savoir qu’il veut faire être Idy.
Macky n’a pas d’imitateur. Le format de Macky ne s’y prête pas. On le connaît la mine sévère et rien d’autre. Il ne se dévoile jamais. Il ne montre que cette mine d’homme sévère. Même quand il rit ou s’amuse, c’est pour un temps très court. Même Kouthia n’arrive pas imiter Macky Sall là où il imite à la perfection le métis Karim Wade ou le premier ministre qui est une dame, Mimi Touré. Même s’il est une image, un mythe dans son parti, il reste une image difficile à copier. Avantage ou perte ? Un mythe qui n’a pas de légende est un miroir sans tain…
Doudou Andy NGOM pour xibaaru.com

 

Les commentaires sont fermés.