Modern technology gives us many things.

Décès du Khalife de Pire: Une grosse perte pour la communauté catholique

Le quatrième khalif de Pire nous a quittés hier à l’âge de 83 ans. Serigne Moustapha Cissé a été inhumé le même jour à Pire au près de son père, Tafsir Abdou Cissé. C’est une grande foule qui a accompagné le défunt à sa dernière demeure après la prière mortuaire dirigée par le khalif général des Tidianes, Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine.

Les témoignages ont fusé de partout et c’est celui des catholiques qui a plus attiré les attentions. Pierre Diouf, membre de l’association des dirigeants et entrepreuneurs catholiques du Sénégal a indiqué que Serigne Moustapha Cissé était, de son vivant, un acteur du dialogue islamo-chretien: “Nous sommes très éprouvés parce que Serigne Moustapha Cissé est un monsieur qui a toujours été au coeur des relations entre la communauté musulmane et celle catholique. A chaque fois qu’il y avait gamou à Pire, il m’appelait personnellement pour m’inviter”.

Poursuivant, il soutiendra que’ “il a joué un rôle très important du temps du Président Senghor concernant les relations entre musulmans et catholiques partout dans le monde; et ça, le monde entier doit faire ce témoignage sur lui”.

M. Diouf de préciser: “C’est à ce titre que j’ai beaucoup pleuré, je suis très ému et je n’arrive pas à exprimer toute mon émotion”.

“Si nous devons présenter nos condoléances à toute la Oumma Islamique, nous devons aussi, présenter les mêmes condoléances à la communauté catholique à la quelle il était très attaché”, a-t-il conclu.

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.