Modern technology gives us many things.

Législatives: une coalition dénonce le fichier d’Italie

A moins de 40 jours des élections législatives, et à l’heure où les membres de l’opposition et de la majorité se disputent le plus grand nombre de sièges au niveau de l’Assemblée Nationale, la fiabilité du fichier est remise en cause.

Damel Méissa Fall de la coalition “Sunu Natangué Reew”, formation politique de la Diaspora, est plus que jamais inquiet en ce qui concerne la fiabilité du fichier électoral.  Prenant comme exemple   la région de Milan, il informe qu’ “il y a une dizaine de jours, les listes provisoires sont arrivées et il y a à peu près 20 000 personnes inscrites or, dans la ville région de Lombardie, il y a près de 45 000 inscrits”. Ce qui le pousse à se demander où se trouve la moitié des ressortissants Sénégalais inscrits.

Ce dernier de marteler: “Je fais partie de ces hommes politiques qui doutent du sérieux du fichier électoral et qui pensent qu’il y a quelques manipulations”.

Suffisant pour que Damel Méissa Fall campe sur sa position: “Tant que nous n’aurons pas des assurances par rapport aux inscriptions, que toutes les personnes inscrites ont bel et bien reçu leurs cartes électorales, nous diront qu’il y a manipulation”, a dit le ressortissant Sénégalais qui indique, dans la foulée, qu’il est temps que l’on se penche sur le financement des partis politiques au Sénégal qui naissent du jour au lendemain: ” on doit fouiner pour savoir qui est qui et qui est sponsorisé par qui”, a-t-il plaidé.

Les commentaires sont fermés.