La Commission électorale nationale autonome (CENA) a rendu officiels les résultats des dernières élections mais les coalitions Wattu et Mankoo Taxawu Senegaal ne comptent pas en rester là. En effet, ses leaders ont l’intention d’user de tous les voies et moyens pour faire annuler le scrutin législatif du 30 juillet. D’ailleurs un recours a été déposé sur la table du Conseil constitutionnel avant la publication définitive des résultats.

Ce qui est curieux dans tout cela, c’est que ce sont les coalitions qui ont enregistré les plus grands scores lors de ces joutes qui contestent (Benno Bokk Yakaar à Mbacké, Mankoo Taxawu Senegaal à Dakar, Kaddu Askan Wi dans le département Afrique de l’Ouest et Wattu l’ensemble du déroulement du scrutin). Pendant ce temps, même s’ils dénoncent avec la plus grande fermeté ce qu’ils appellent « une mascarade électorale », les 43 autres protagonistes ne semblent pas rejeter outre mesure les résultats sortis des urnes. Ils sont plutôt engagés à faire en sorte qu’un vote ne soit plus entaché par de tels dysfonctionnements. Même ceux qui ne vont siéger à la représentation nationale que grâce au plus fort reste se tournent vers la nouvelle mission qui les attend.

Cela étant dit, il n’y a rien d’anormal dans tout cela. Chaque partie qui s’estime lésée de quelque façon que ce soit a le droit de réclamer justice. Il appartient donc au Conseil constitutionnel de trancher en les rétablissant dans ce qui pensent être leur droit ou en les déboutant tout simplement.

PARTAGER

1 COMMENTAIRE

  1. Les 43 autres listes n’ont rien à revendiquer,elles sont préoccupées par le partage du reste du butin. il y a cependant quelques unes chargées du service après vente, elles envahissent les médias avec la bénédiction du Macky pour faire diversion en vue de dresser un écran de fumée pour masquer le hold up du siècle. Même leur Mentor a fait lui aussi diversion en allant en Omra , pour permettre à ses missionnaires d’aller sonder les intentions du Vieux pendant ses ouilles amusent la galerie

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here