Modern technology gives us many things.

Législatives: Pourquoi Macky a fait la part belle à Tanor Dieng

Le Président Macky Sall a fait la part belle au détriment de ses autres alliés comme l’AFP, l’URD, l’AJ/PADS de Landing Savané concernant les législatives. Ce qui a poussé le patron de Benno Bokk Yakaar à agir de la sorte, selon Momar Diongue, c’est parce que Ousmane Tanor Dieng a sacrifié une partie du Parti Socialiste à savoir le camp de Khalifa Sall pour rester dans Benno. « S’il y’a un leader politique que le Président a en ligne de mire, c’est Khalifa Sall du Parti Socialiste. Donc, il est tout à fait normal qu’il essaie de renforcer la tendance du PS qui est restée fidèle à Ousmane Tanor Dieng parce que, le faire, c’est affaiblir et amoindrir le danger que représente Khalifa Sall », explique M. Diongue.

L’analyste de préciser que les membres de l’AFP ne chercheront pas à comprendre ces calculs de Macky Sall et ne s’empêcheront de dénoncer ce qu’ils considèrent comme de l’injustice:  » les gens de l’AFP ne peuvent pas admettre que le Parti Socialiste/tendance Ousmane Tanor Dieng, puisse se retrouver sous la treizième législature avec une vingtaine de députés là où eux, voulaient avoir 26 et ils vont se retrouver avec 10 ou 6 députés et l’URD 0 député ».

Le Président Macky Sall est en train de léser le parti de Moustapha Niass alors qu’il lui a beaucoup servi lors des élections de 2012 avec plus de 6% des suffrages.

Les commentaires sont fermés.