Modern technology gives us many things.

Investitures pour les législatives, L’APR lèse ses alliés

Comme on pouvait s’y attendre, la publication des listes officielles pour les législatives a fait beaucoup de frustrés tant du côté de l’opposition que de celui du pouvoir.

En effet, pour ce qui est de la majorité, l’on n’a pas fini d’épiloguer sur la liste d’Ibrahima Faye, frère de la première dame qui a vu sa liste rejetée que des voix s’élèvent au niveau des alliés de Macky Sall pour fustiger la façon dont les listes ont été présentées.

les membres du comité électoral national de l’AFP dénonce la rupture du dialogue au moment de la phase finale des confections des listes pour les législatives: ” Nous condamnons avec la plus grande énergie la décision unique qui a entouré cette procédure qui s’est éffectuée sans concertation au moment du dépôt des listes”, a déploré Alioune Badara Ndiouck qui ajoute qu’il est incompréhensible qu’un candidat unanimement désigné par l’ensemble des composantes de Benoo Bokk Yakaar comme à Malem Hodar où le député sortant Cheikh Ndiaye est remplacé au dernier moment par un candidat d’un autre parti, une décision qui n’a fait l’objet d’aucune consultation”, a-t-il indiqué.

Leur emboitant le pas, les membres du Parti Socialiste de Saint Louis déplorent le fait qu’ils ne figurent ni sur les listes départementales ni sur les listes nationales. Très remontés contre l’APR, ils comptent de concerter pour voir quelle position prendre par rapport à cette attitude de leur allié qui est contraire à la vision de Benoo Bokk Yakaar

 

 

Les commentaires sont fermés.