Modern technology gives us many things.

Le Sénégalais Ibrahima Fall désigné médiateur de la CEDEAO au Burkina Faso

Le professeur Ibrahima Fall a été désigné médiateur au Burkina Faso pour le compte de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et non de l’UEMOA, a appris l’envoyé spécial de l’agence de presse sénégalaise de l’ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères, lundi à Ouagadougou.
Le président sénégalais, Macky Sall, a annoncé dimanche avoir approuvé la nomination du professeur Ibrahima Fall comme médiateur au Burkina Faso.

Il a fait cette annonce lors d’un déjeuner, à Dakar, avec les membres de « La Table de la Presse », une association de journalistes sénégalais.

Dans les années 1980 et 1990, Ibrahima Fall, professeur de droit public, a dirigé plusieurs ministères, celui des Affaires étrangères par exemple. Il a exercé plusieurs fonctions diplomatiques, aux Nations unies notamment.

M. Fall a occupé, pendant plusieurs années, le poste de sous-secrétaire général des Nations unies, chargé des Affaires politiques.
Il a été candidat, sans succès, à l’élection présidentielle sénégalaise de 2012.

Le Burkina Faso, l’un des huit pays membres de l’UEMOA, est en proie à une crise politique, depuis la démission de Blaise Compaoré, le 31 octobre.

M. Compaoré a démissionné, après que de violentes manifestations ont secoué le pays, durant trois jours. Les manifestants protestaient contre sa volonté de modifier la Constitution, afin de briguer un nouveau mandat, en 2015. Il dirigeait le Burkina Faso depuis 1987.

Après sa démission, l’armée a désigné le lieutenant-colonel Yacouba Isaac Zida pour conduire la transition. Ce dernier est contesté par une partie de l’opposition et de la société civile burkinabé.

Les commentaires sont fermés.