Modern technology gives us many things.

Le Sénégal et la Banque Mondiale veulent régler le conflit casamançais par…

casamance 4En réponse à la longue crise casamançaise et pour accompagner la dynamique de paix enclenchée, l’état du Sénégal vient de mettre sur pied un projet d’initiatives communautaires pour la construction de la paix qui va intervenir dans toutes les communautés rurales de la région de Ziguinchor. Ce projet est soutenu et financé par la Banque Mondiale et sera exécuté par l’ARD de Ziguinchor à qui les fonds et la gestion sont confiés. Chacune des communautés rurales de la région va bénéficier d’un montant de 25 millions de FCFA pour financer ses projets d’initiatives communautaires. Des réunions de sensibilisation et d’information sont prévues dans chaque collectivité locale ensuite suivront des foras. De ces concertations, sortiront des idées de projet et des thèmes de formation pour les élus locaux, les membres des cadres de concertation et les personnes coptées pour accompagner le processus. Les projets à financer seront choisis sur la base des priorités de la communauté rurale en rapport avec son plan annuel d’investissement. Il faut noter également que les projets qui seront élus doivent impérativement être des projets d’intérêt communautaire, des projets fédérateurs et non des projets sources de conflit ou susceptibles de diviser les populations d’une même collectivité locale.
Pour un meilleur accompagnement des 25 communautés rurales de la région dans ce projet, l’ARD de Ziguinchor a choisi 5 dynamiques présentes dans la région. Chacune d’elles va accompagner 5 communautés rurales. Par exemple, l’Association des Jeunes Agriculteurs et Eleveurs du Département d’Oussouye (AJAEDO) va être présente dans les 4 communautés rurales d’Oussouye et dans celle de Tenghori dans le département de Bignona. L’AJAEDO a d’ailleurs tenue sa première réunion d’information dans la communauté rurale de Tenghori ce Jeudi.

Mamadou Lamine Badiane/Bignona.xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.