Modern technology gives us many things.

Le président Macky Sall, son frère Aliou et son beau-frère Mansour Faye : un jeu trouble

Macky Sall est aux frontières du réel. Il a un pied dans la réalité et un autre pied de l’autre côté. Ce côté où on est grisé par le pouvoir. Il n’a plus les bonnes informations. Il est carrément à côté de la plaque !
«Je peux comprendre beaucoup de choses, sauf la mauvaise foi. De qui parle-t-on ? De mon frère Aliou Sall, maire de Guédiawaye. S’il a été nommé par décret à une haute fonction ou s’il avait obtenu tel ou tel marché, ces critiques seraient pertinentes. Mais, il a été élu dans une ville où il s’est battu aux côtés de ses camarades de parti, et sans mon soutien d’ailleurs. Comme mon beau-frère Mansour Faye à Saint-Louis. Ce sont des élections et non une désignation. Si je pouvais intervenir… » a dit le président Macky Sall dans l’hebdo panafricain Jeune Afrique.
aliou sall 5Le cas Aliou Sall
Aliou Sall, son jeune frère a bel et bien été élu sans son soutien personnel mais avec celui de son parti, l’Apr. Et la candidature puis l’élection d’Aliou Sall ne sont pas des évènements. Aliou est journaliste et connaît le terrain. Aliou est Enarque et connaît la politique. Il a usé de ses capacités et compétences pour réussir dans un milieu difficile. Il n’a peut-être pas reçu le soutien de Macky mais il a été porté par l’APR. Et c’est normal, C’est son parti ! C’est légitime. Et les tendances lui donnaient la victoire. Et les tendances ont été confirmées.
mansour faye 5Le cas Mansour Faye
A Saint-Louis, Les tendances n’avaient jamais donné Mansour Faye vainqueur. Et cela s’est précisé dans les premières heures après la fermeture des bureaux de vote. La majeure partie des résultats donnait, son concurrent, le candidat du Parti Démocratique Sénégalais (PDS), Ameth Fall Braya, vainqueur. Et cela jusqu’à ce que le contentieux atterrisse sur la table du Président de la cour d’Appel de Saint-Louis, le juge Taïfour Diop. Ce juge aux mains sales, confondu dans plusieurs scandales, de Paris à Dakar, a déclaré sans vergogne, le beau-frère de Macky vainqueur, à l’insu de tous les autres magistrats de la cour d’Appel qui ont refusé de prendre part à son délibéré. Ce même juge a fait aussi la même chose pour Podor où il intronise le richissime Racine Sy au détriment de la socialiste Aïssata Tall Sall.
Le jeu trouble de Macky
Ne voulant pas gâcher ses rapports avec le parti socialiste, Macky Sall fait pression et la Cour Suprême déclare Aïssata Tall Sall vainqueur à Podor. Mais cette même Cour Suprême déclare Mansour Faye, le beau-frère de Macky, vainqueur à Saint-Louis. Parce que la première Dame Marème Faye n’a rien lâché. Son frère ne devrait jamais perdre devant l’ennemi juré le PDS. Et c’est là le jeu trouble de Macky. Il a suivi Madame dans sa volonté d’introniser son frère Maire de Saint-Louis.
C’est là où Macky a tort. Son beau-frère, actuel maire de Saint-Louis, n’avait pas la faveur des pronostics mais il est élu. C’est comme s’il l’avait désigné…Sur instruction de son épouse Marème Faye Sall.
Penda Sow pour xibaaru.com

1 commentaire
  1. Xeme dit

    Et les licences de prospection de pétrole alors ?
    Moi, je les préfère à une nomination par décret.

Les commentaires sont fermés.