Modern technology gives us many things.

Le président du Niger se félicite de la libération des quatre otages français

niger otages 1« Depuis l’enlèvement des otages, il y a trois ans, le Niger s’est employé aux conditions de leur libération. Aujourd’hui, c’est chose faite. On s’en félicite. » Le président nigérien, Mahamadou Issoufou, a rendu hommage, mardi 29 octobre, aux « membres de l’équipe nigérienne » à qui il a confié la « mission » de faire libérer les otages français enlevés à Arlit (Niger) en 2010. Les quatre hommes, enlevés par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), ont été libérés mardi.

« Cette libération s’est faite en collaboration avec le président français, François Hollande », a poursuivi Mahamadou Issoufou, alors qu’il accueillait les quatre ex-otages, Thierry Dol, Daniel Larribe, Pierre Legrand et Marc Féret dans l’enceinte de l’aéroport de Niamey (Niger).

Le président nigérien, « élément central »

Le chef de l’Etat nigérien a également félicité les otages pour « avoir retrouvé leur liberté après de durs mois d’épreuve », ainsi que leurs familles, « qui vont bientôt les embrasser après de longs mois de séparation ».

« L’élément central, c’est le président Issoufou », a déclaré le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, joint par téléphone pendant le journal de 20 heures de France 2. « Il a toujours estimé que c’était à lui d’agir, puisqu’ils ont été enlevés au Niger avant d’être emmenés au Mali. (…) Il n’y a pas eu d’assaut. Il y a eu une initiative prise par les réseaux du président Issoufou qui a permis une libération sans heurt », a-t-il ajouté.

Les commentaires sont fermés.