Modern technology gives us many things.

Le PDS, un parti malade en mal de…décision

Le Parti démocratique sénégalais (Pds) et ses alliés avaient déclaré qu’ils ne seront pas à la réunion convoquée ce lundi par le ministre de l’Intérieur en vue du démarrage des opérations de parrainage. Et c’était le Docteur Cheikh Dieng maire de la commune de Djiddah Thiaroye Kao et Secrétaire général national du PDS chargé des élections qui l’avait dit en ces termes : «Nous allons respecter toutes les dispositions qui sont entrées dans le corpus législatif et règlementaire, mais nous nous garderons de déférer à une quelconque convocation d’Aly Ngouille Ndiaye…

Et hier volte-face. Le Front patriotique pour la défense de la République (FPDR) dont le président n’est autre que Me Abdoulaye Wade du PDS a annoncé par la voix du même Docteur Cheikh Dieng la participation de ladite coalition à la réunion convoqué par Aly Ngouille Ndiaye sur le parrainage…

A quoi joue le PDS ?

On chauffe à droite et on apaise à gauche. On invective le matin pour se calmer le soir…C’est la méthode d’une opposition en mal de programme. Le chargé des élections avait soutenu mordicus que le PDS ne participera pas à la Réunion. Et le soir il se déclare lui-même coordonnateur du FPDR à la réunion sur le parrainage…Allez-y comprendre quelque chose…

Si c’est le vieux Wade qui est toujours aux commandes ou l’héritier Karim qui tire les ficelles depuis Doha, alors Ces Wade sont devenus des paranoïaques qui exercent dans le chantage politique.

Les commentaires sont fermés.