Modern technology gives us many things.

Le PDS parle de…« l’avant-dernier discours de Macky »

Chronique de l’avant dernier discours d’un illusionniste (Macky) déchu par sa parole…Par le Dr Mamadou Seck

Les qualiticiens définissent la qualité comme étant : « écrire ce que l’on fait et faire ce qui est écrit »

A cet effet, Dites-moi, si la tempête de vent « Discour..tois » à la NATION est passée pour que nous puissions continuer à faire notre chemin et réparer les sinistres dégâts à répétition qui semblent nous empêtrer dans un cycle d’éternel recommencement à réparer les bêtises d’une coalition de « Taureaux  Espagnol » échappés de leur enclos de donneur d’ordre étrangers dans le seul but de démolir tout ce que les acteurs démocratiques de la nation ont bâti au prix de décennies de sacrifice dans la douleur, pour in fine qu’on nous entraîne dans un autre cycle de rétropédalage Mackyllè qui nous a ramené à l’an zéro de notre République, de notre Démocratie et de nos valeurs éthiques et morales ?

Des mots pour amplifier les maux d’un peuple ne méritent aucune attention, ni commentaire.

Il est de notoriété publique que tout ce que le président Macky Sall et son gouvernement répètent à l’envie, se fracasse sur le mur de la réalité.

A coté d’une croissance artificiel de 6 ou 7% annoncée, il existe à côté et de façon factuelle, une décroissance à 100% de l’appareil de Radiothérapie, des structures de santé, des conditions de vie des enseignants, de la qualité de l’enseignement, des PME, de l’écoulement des produits issus de la récolte de l’arachide, des recettes issues des taxes aéroportuaires et de la qualité de vie des sénégalais.

Les autres croissances accélérées et non déclarées par ce régime sont : le chômage chronique des jeunes, avec comme conséquence une migration vers l’abime de notre jeunesse sur les chemins Libyennes de la mort, une injustice à 100% de croissance lors de procès politiques que sont victimes les Candidats Karim Meissa Wade et l’Honorable député Maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall

Donc, Boucher les oreilles et ouvrir les yeux et son esprit seraient un bon remède pour panser les plaies de notre mauvais choix de 2012 pour ainsi dire qu’il y avait tromperie sur la marchandise “Mackyllée” antidémocratique et “Djayye Dollé” !

Dr Seck Mamadou

Cadre Libéral-Paris

Fédération PDS de France

 

Les commentaires sont fermés.