Modern technology gives us many things.

Le libéraux se radicalisent et créent le « tout sauf Macky Sall »

Pour les retrouvailles de la grande famille libérale, les partisans de Me Abdoulaye ne veulent pas de Macky Sall et le font savoir. Et dans une déclaration parvenue à la rédaction de xibaaru.com, la Fédération du Parti Démocratique de France a créé « Tout sauf Macky Sall » pour mettre fin aux rumeurs des retrouvailles entre le PDS et L’APR. Et les libéraux sont convaincus que pour se mettre dans une logique de conquête du pouvoir, point n’est besoin de faire alliance avec celui qui persécute le PDS. Xibaaru vous donne le communiqué du PDS France sur ce sujet…

La fédération PDS/France a abordé la problématique de la réunification de la famille libérale en ces termes : « tout sauf Macky Sall ». Cette position nous l’avons exprimée devant le Frère Secrétaire Général National du Parti et cela pour plusieurs raisons.
D’abord nous sommes convaincus qu’en 2017 le seul parti qui doit faire face à l’APR et son leader, c’est le Parti Démocratique Sénégalais. Or se retrouver avec Macky Sall et son parti, c’est renoncer fondamentalement à toute ambition de revenir au pouvoir en 2017 ce qui est inadmissible pour la fédération de France.
Ensuite nous pensons que se retrouver avec Macky Sall c’est donner raison à tous ceux qui pensent que le PDS est mêlé dans des scandales financiers et que toute idée de retrouvaille constituerait un deal entre le pouvoir qui depuis le 25 Mars ne cesse de ternir notre image et notre parti qui doit faire face à ce pouvoir pour prouver la fausseté de telles accusations.
Le peuple sénégalais a fait son choix, assumons notre statut d’opposants et travaillons à présenter à ce peuple une nouvelle offre politique pour qu’en 2017, nous n’ayons pas besoin d’efforts politiques pour être orientés vers la victoire.
Que tous les responsables qui pensent le contraire et qui défendent l’idée d’une retrouvaille avec Macky Sall prennent leur responsabilité et le rejoignent à l’APR. La fédération du parti démocratique sénégalais de France combattra tout responsable partisan d’une telle retrouvaille.
Enfin nous considérons que l’APR n’est pas une formation politique d’obédience libérale car ni dans ses statuts, ni dans sa démarche le libéralisme n’est présent.
La fédération assimile l’APR comme « le mur des lamentations » qui regroupe tous les frustrés agressifs issus des partis politiques, des syndicats mais également des principaux traîtres de la société civile.

En dehors de l’APR et de son leader, nous pensons que les retrouvailles de la famille libérale sont fondamentales et sont même gages de victoire pour les combats futurs.

Sidy Niang à Paris pour xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.