Modern technology gives us many things.

Le gourvernement « ment » encore sur l’Aéroport Blaise Diagne : un autre report en 2015 pour la réception

Macky Sall a du mal à réceptionner l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass (AIBD). Ses ministres font des déclarations…de report en report. Le dernier report est celui annoncé hier par le ministre du Tourisme et des transports aériens.
Bâti sur 4.500 hectares, contre 800 ha pour l’Aéroport international Léopold Sédar Senghor de Dakar, l’Aéroport international Blaise Diagne estimé à 566 millions d’euros (371,272 milliards FCFA) devait être réceptionné depuis 2012
On se rappelle qu’en septembre 2011, l’ancien ministre d’Etat, Karim Wade, en charge de la Coopération internationale, des Transports aériens, des Infrastructures et de l’Energie, annonçait la réception des travaux de l’AIBD, 2012. Et il disait à l’époque : «Il y a toute une période de tests, de réglages, de vérifications des équipements qui fait que l’AIDB sera opérationnel au second semestre de l’année 2012».
Et 5 mois plus tard Me Abdoulaye Wade atterrissait sur la piste de cet aéroport le 23 février 2012.
Mais il est battu aux élections de mars 2012. Et depuis lors, Macky Sall a du mal à terminer les travaux et il va de report en report.
Préoccupé par la traque des biens mal acquis et sa vengeance contre le fils Wade, le rancunier Macky ne contrôle plus les finances et le groupe chargé de terminer l’aéroport repousse le délai et demande des rallonges de financement
Le 08 octobre 2013
Le responsable du groupe saoudien Ben Ladin group, avait promis de livrer l’AIBD en novembre 2014. Mais le 08 octobre c’est la catastrophe. Le ministre sénégalais du Tourisme et des Transports aériens de l’époque, Oumar Guèye, qui visitait le chantier est tombé des nues. Rien n’avait avancé. Le chantier était arrêté car le groupe Saoudien demandait une rallonge. Alors le ministre Oumar Guèye dit aux responsables de l’entreprise Saoudi Ben Laden qu’il tenait « absolument » à ce que les travaux de l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass (AIBD) se terminent dans les meilleures conditions en décembre 2014. Donc il leur donne un mois supplémentaire jusqu’en novembre 2013.
Aujourd’hui nous sommes en un an plus tard. On est en novembre 2014. Et l’aéroport n’est pas encore livré. Mais ce qui est le plus aberrant c’est la révélation faite hier par le nouveau ministre des transports aériens, Abdoulaye Diouf Sarr…Suivez ce qu’il dit…

Maintenant l’aéroport sera livré en juillet 2015. La preuve que Macky ne maîtrise plus le montage financier. Et pendant ce temps, les saoudiens pompent le trésor public car chaque jour qui passe, ce sont des milliards de perte pour l’état du Sénégal.
Rappelons que l’AIBD aura une capacité de 3 millions de passagers par an. Il est cependant configuré de façon à pouvoir accueillir jusqu’à 10 millions de passagers par an. L’aéroport doté d’une piste de 3.500 m sur 60 avec un taxiway parallèle sera apte à accueillir même des avions de dernière génération, notamment l’A 380. Sa zone de fret a une capacité de 50000 tonnes.
Doudou Andy NGOM pour xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.