consul diallo La rédaction de xibaaru, dans son souci d’équilibrer l’info, a donné la parole au premier responsable du Consulat du Sénégal à Paris, Son Excellence, Amadou Diallo. Avant de balancer les éléments de notre immersion au cœur du Consulat, nous lui en avons parlé et il a tenu à répondre point par point.

Le portique

« Le portique installé à un rôle dissuasif. Nous avons des caméras de surveillance partout et qui sont constamment contrôlées. Nous veillons à une surveillance plus stricte ».

Le vendeur de Café Touba

« Peut-être que cette personne se cache mais je ne l’ai jamais rencontrée. Il y a de cela quelques jours, quelqu’un est venu me voir pour une demande dans ce sens ; c’est qu’il voulait vendre du Café à l’intérieur du Consulat. Mais j’ai catégoriquement refusé. Donc, je pense que cette personne se cache du fait de sa ressemblance avec des personnes qui demandent le visa ».

Rendez-vous 

« Pour les rendez-vous, je suis formel, je reçois sans rendez-vous, les mardi et jeudi de 09h à 13h. Votre journaliste a dû venir un autre jour ».

Effectivement, le journaliste de xibaaru s’est rendu au consulat le lundi 21 octobre ».

Innovation

« Nous avons mis en place un certain nombre de choses qui facilitent les démarches administratives. Nous y allons pas à pas et sûrement nous arriverons. Il faut noter que nous allons bientôt mettre en place une signalétique intérieure qui permettra dès votre arrivée d’identifier chaque bureau. En fait ce sera un tableau qui va résumer la position de nos bureaux. Vous savez pour tout, il faut un temps. Nous venons d’arriver et il nous faut réparer plusieurs anomalies avant d’aller vers d’autres étapes. Notre souci, c’est le confort et la facilité que nous voulons accorder à nos ressortissants pour accéder aisément aux services consulaires. Et nous mettons tout en œuvre pour y arriver ».

La Rédaction de xibaaru

PARTAGER