Modern technology gives us many things.

Le Consul Général du Sénégal à Paris invité à se consacré à sa mission première

diallo beauvaisLes 04 et 05 juin dernier, l’opposition sénégalaise en France composé du MSU et du PDS avaient manifesté devant le Pavillon Dauphine et le siège de l’UNESCO pour dénoncer la cherté de la vie au Sénégal et le train de vie couteux de l’Etat. Suite à cela le Consul Général du Sénégal à Paris, Amadou Diallo ou ‘Diallo Beauvais’ (photo) pour ses intimes, avait fait une sortie politique pour fustiger ses manifestations et traité d’actes anti patriotique la démarche de l’opposition. C’est ainsi que le MSU, dans un communiqué parvenu à notre rédaction rappelle au Consul que sa mission n’est pas sur le champ politique mais bien sur l’Etat-civil des sénégalais. Et le MSU d’évoquer la Convention de Vienne dans le communiqué dont l’intégralité vous est livrée ci-dessous…

 

Déclaration de la Section M.S.U-France :

Le Mouvement pour le Socialisme et l’Unité de France (M.S.U) dénonce avec vigueur la dernière sortie médiatique du Consul Général du Sénégal à Paris le mercredi 05 juin 2013 dans laquelle ce dernier précise ne pas comprendre la démarche de l’opposition Sénégalaise à Paris qui avait organisé une manifestation le 04 juin 2013 devant le pavillon Dauphine contre le Président Macky Sall. L’opposition s’était mobilisée contre la cherté de la vie, le népotisme et le gaspillage. En effet, comment comprendre que l’Etat A.P.R dépense des centaines de milliers d’euros à Paris au pavillon Dauphine, pour manger, boire et danser au moment où les Sénégalais tirent le diable par la queue.

Le M.S.U.France considère que l’immixtion du Consul Général du Sénégal à Paris dans le champ politique, en violation flagrante du principe de réserve qui sied à tout diplomate est inacceptable. Selon la Convention de Vienne de 1963, la mission première d’un Consul  est de se consacrer exclusivement, sans esprit partisan, à la prise en charge des multiples demandes (état civil, passeports, etc.…) de ses concitoyens.

Par conséquent, le M.S.U.France demande solennellement à son excellence le consul du Sénégal à Paris de se départir, sans délai de son manteau de  politicien ou de prendre toutes ses responsabilités en s’engageant ouvertement dans l’arène politique comme la fait la vice Consule Sokhna Awa diop Mbacké qui organise un meeting samedi 15 juin, à Pikine.

 

Fait à Paris le 12 juin 2013

Les commentaires sont fermés.