Modern technology gives us many things.

L’argent de Mittal finance les secteurs prioritaires du PSE à hauteur de 45 milliards

L’argent issu du règlement à l’amiable du contentieux entre l’Etat du Sénégal et la société indienne Arcelor Mittal est affecté à la en charge des dépenses d’investissement dans des secteurs prioritaires tels que l’éducation et les infrastructures routières, a révélé lundi le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Ba.
« Le président de la République a décidé qu’une partie de cette somme soit utilisée pour financer des projets du PSE [Plan Sénégal émergent] qui sont listés dans la loi de finances rectificative pour un montant de 45 milliards », a-t-il dit.

Le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan défendait le projet de loi n°17/2014 portant première loi de finances rectificative pour l’année 2014 soumis à l’examen des députés réunis en séance plénière, lundi.

Les commentaires sont fermés.