Modern technology gives us many things.

L’APR frappe Idy…L’homme de Saint James

Non, Idy, l’homme de Saint James ; « incapable n’est pas Macky »

Nous entendons souvent nos hommes politiques de l’opposition attaquer injustement son Excellence le Président de la République sans arguments ni preuves ni fondement, ni pertinence, ni sérieux, ni foi en disant qu’il est incapable, surtout Idy le Jaloux, le plus nul des premiers ministres du Sénégal depuis les indépendances. Incapable sur quel côté, quel registre, devant quelle situation ? La plus petite occasion face aux journalistes, Idy entre en transe, le revoilà encore sans honte après avoir constaté partout où il se rend, tous les chantiers en cours d’exécution ou achevés. Il tire sur tout ce qui bouge comme on dit.

En 5 ans seulement, le pays a  changé au plan économique, social et politique dans toutes ses profondeurs, dans tous les aspects mais rien ne change en l’homme Idrissa «critiqueur de naissance», «rancunier de nature».

Idy4 président et ses acolytes aux joues bombées, maitres dans l’art d’inventer

De par ses promenades vespérales à l’intérieur du pays, passant par les autoroutes, ponts routes goudronnée et autres, il critique et la rancœur le ronge. Quel est le prix d’une si pure malhonnêteté, si le peuple lui-même ne voit pas en notre Président une incompétence qu’il clame et essai de nous le faire croire ? Le mépris, la perte de la personnalité, de la crédibilité devant Dieu et devant le peuple. Dieu n’aime que la vérité, tout le monde sait que le Président SALL travaille et travaille très bien sans tambour ni trompette ; sa vision politique est pertinente et il est un homme de paix.

De grâce Monsieur, le né Président, le nain physique, né rancunier, ne troublez pas nos ardeurs divines qui animent notre engagement patriotique au travail qui rendra hommage à notre honneur. Le temps où l’arrogance, la méchanceté, l’égoïsme, la malhonnêteté et l’injustice minaient le terrain politique pour triompher, le temps où l’homme était un loup pour l’homme est fini car le sentiment qui dictait tout cela émanait d’un incivisme béat et d’un manque d’éducation notoire qui sommeille en des hommes comme Monsieur SECK. Une transformation des mentalités est en cours, la politique politicienne n’est plus de mise, demandez aux détourneurs des caisses d’avance. Le Président SALL ne pardonne pas aux fautifs, responsables de dérives hypothéquant les intérêts du peuple. Il veut des hommes et des femmes compétents au service des citoyens pour relever les défis et non de pilleurs, d’assassins, de bandits à col blanc qui signent des protocoles, deal et autres pour assouvir leurs intérêts personnels.

Voilà presque cinq ans, jour pour jour, sans nul besoin de brutalité, ni de force inutile, son Excellence le Président SALL remet tout à sa place avec diplomatie et pragmatisme, guidés par un silence et un calme dans un charme qui force le respect et l’admiration de tous les sénégalais épris de paix et de justice sociale et de tout le monde entier. Dieu y met sa Main. Pas besoin d’énumérer les différentes réalisations, les multiples consécrations au niveau régional et international, elles parlent d’elles-mêmes et résonnent dans tous les coins et recoins du Sénégal. Le hideux moment n’est plus Monsieur SECK, de chercher par des contrevérités à discréditer d’honnêtes travailleurs. Hélas, vous tenez à le faire revenir vaille que vaille par vos multiples sorties et déclarations : « Macky est incapable », « le pays est en danger ». Quelle honte ! Toutes les grâces républicaines se sont ranimées, les charmes de la droiture fleurissent sur l’arbre de la dignité avec ses fruits que sont le “DIOM”, le “NGOR”, le “FOULA”  et le “FAYDA”.

Aujourd’hui, les voleurs sont traqués, les traitres démasqués, les bandits anéantis ; et les premiers effets de ces opérations font jaser les adeptes de chaque lot. Les fautifs dans toute leur conscience savent bien de quoi nous nous référons ; leur fortune est d’origine douteuse. Toutes leurs déclarations sont des ruses d’hommes en quête effrénée de légitimité politique, Ousmane SONKO en premier.

Le peuple sénégalais heureusement est un peuple mature qui sait discerner le jour d’avec la nuit. De Saint-Louis à Ziguinchor, de Tambacounda à Dakar, en cinq ans, les chantiers économiques et sociaux prospèrent par un enchantement de satisfaction qui fait rêver les populations grâce à la vision d’un homme républicain, constant dans ses convictions, loyal, intègre, compétent, courtois, humble, beau et ouvert.

Son Excellence le Président Macky SALL, l’homme qui s’est engagé à mener des politiques adéquates qui pose les jalons pour mettre fin aux injustices sociales, mettre sur pied les bases économiques du développement, mettre sur pied une politique pour l’atteinte d’une productivité développante, garantir la Paix, la sécurité la stabilité et œuvrer pour l’intégration africaine tout en servant de modèle de leadership à toute l’Afrique est en train de faire mieux que ses prédécesseurs.

Avec l’homme qui s’est engagé à diminuer son mandat de 7 ans à 5 ans, le Sénégal, bientôt se comptera parmi les Nations émergentes. Avec son Excellence le Président Macky SALL, les schémas directeurs de la République seront restructurés et l’État de droit restauré. L’humanisme renaîtra, à travers une politique pertinente et efficace de gestion de la chose publique, pour que tous les Sénégalais soient réconciliés. Il n’a pas le temps de se rabaisser pour être à votre niveau, c’est pourquoi il vous répond toujours avec mépris. On l’invite à un débat, mais pour un débat politique sérieux, il faut des hommes politiques sérieux. Or dans l’opposition sénégalaise, il n’y a point d’hommes politiques sérieux. Rentrez en vous pendant qu’il est temps.

A vous, Monsieur SECK tortueux, politicien ; au zèle de malhonnêteté, à la devise de « jaloux-rancunier-mechant », et qui voulez présider à nos destinées, taisez-vous, on travaille. Arrêtez vos diatribes et laissez les honnêtes citoyens juger et critiquer pour ensuite sanctionner à l’heure du bilan.

 Malick Wade GUEYE

 Coordinateur APR/Almeria/Espagne

2 commentaires
  1. nguelawar dit

    Dictee prepare tu es nul comme ton mentor nous serons toujours debout malgres ton article minable wakho fi Dara.

  2. Apolitique dit

    Eh ben dis donc, vous aussi vous osez nous pondre un texte truffé de fautes comme votre mentor. Ma foi, que pourrait-on attendre de mieux d’un répondeur automatique.
    Décidément #MackyLigueyoul

Les commentaires sont fermés.