Modern technology gives us many things.

La révolte de Khalifa Sall…Il ignore le PS et va en…Campagne

Le maire de Dakar Khalifa Sall est en tournée à l’intérieur du pays. Une démarche décriée sans ambages par le Secrétaire général du Parti socialiste (PS), Ousmane Tanor Dieng, et son porte-parole, Abdoulaye Wilane. Si rien n’interdit au leader du mouvement « And Dollel Khalifa » de le faire, il serait plus bénéfique pour lui de se déterminer. S’il veut présenter sa candidature pour le compte du Ps en vue de la Présidentielle de 2019, il devra le faire en conformité avec les textes de sa formation politique. S’il veut présenter sa propre candidature, il doit prendre sa décision au plus vite et quitter le navire socialiste afin de pouvoir travailler sur un programme à proposer aux Sénégalais. Il ne sert à rien de briguer le suffrage des citoyens sans montrer qu’on a les capacités de diriger le pays.

Toutefois, il est légitime de se demander si Ousmane Tanor Dieng ne compte pas faire comme Moustapha Niasse qui a presque dissous son parti l’Alliance des forces du progrès (AFP) dans l’Alliance pour la République (APR) du Président Macky Sall. Ce, surtout après sa nomination à la tête du Haut conseil des collectivités territoriales. En effet, à deux ans de la Présidentielle, rien n’a été fait pour indiquer clairement aux militants la voie à suivre. Il est donc normal que Khalifa Sall, qui ne cache plus ses ambitions, débroussaille, en attendant, le terrain pour son compte. En effet, il ne peut plus se contenter des « le Ps aura son candidat » ou « le Ps a vocation à briguer le suffrage universel » servi à tout bout de champ sans jamais dire qui le briguera ou consulter la base afin qu’elle s’exprime en ce sens.

Les commentaires sont fermés.