Modern technology gives us many things.

La Guinée célèbre les pionniers de l’indépendance africaine

Le Chef de l’État guinéen, Alpha Condé, a lancé les festivités du cinquantenaire de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA) ancêtre de l’Union Africaine (UA) depuis 2002 sous le signe d’un « vibrant hommage et de reconnaissance » envers les pionniers de l’indépendance africaine, a constaté APA à Conakry.

senghor sekou houphouet

Ces festivités se sont déroulées samedi, au Palais du Peuple de Conakry, le siège de l’hémicycle, en présence des membres du gouvernement, des diplomates et des représentants des institutions nationales et internationales.

Outre l’ex Première dame de la première République, Hadja Andrée Touré, l’on notait également la présence de l’ancien Premier ministre togolais, Edem Kodjo, et aussi secrétaire général de l’OUA de 1978 à 1983, ainsi que l’Ivoirien Amara Essy, ex secrétaire général de l’UA de 2001 à 2003.

Dans son discours, le chef de la diplomatie guinéenne, François Louncény Fall, a souligné que la Guinée aura donné le meilleur d’elle-même pour que l’Afrique s’engage à son épanouissement et à son progrès.

Abondant dans le même sens, le Togolais Edem Kodjo a indiqué que le peuple de Guinée a été toujours à l’avant-garde de la lutte des Africains pour la conquête de leur indépendance et l’affirmation de leur unité nationale.

De même, l’Ivoirien Amara Essy a déclaré que la Guinée a toujours été un militant actif de l’unité africaine et qu’elle a la paternité de la création de l’OUA.

En réponse, le Président guinéen a rappelé que la Guinée a payé un lourd tribut pour la libération du continent, l’affirmation de son unité et de sa personnalité.

Dans un passage, il a rendu un vibrant hommage à l’Armée guinéenne qui a participé à la libération de pays africains comme la Guinée Bissau, l’Angola.

Dans ce même ordre d’idées, il a également rendu un hommage solennel aux pionniers de l’unité africaine, dont le premier Président de la Guinée indépendante, Ahmed Sékou Touré, Kwame Nkrumah, ancien Président du Ghana.

Il a précisé que ces pionniers ont construit l’Afrique d’hier et par conséquent, il revient à la jeunesse d’aujourd’hui de prendre la relève pour bâtir l’Afrique de demain.

Les commentaires sont fermés.