uhuru rutoLa Coordonnatrice de la CPI pour le Kenya et l’Ouganda, Maria Mabinty Kamara, citée par le journal Daily nation a déclaré que La Haye est incertaine sur les mesures qui seraient prises contre le Président Uhuru Kenyatta s’il ne se présentait pas le 12 novembre pour son procès.

Mme Kamara a annoncé à Nairobi que le Président Kenyatta et son Vice-président William Ruto avaient eux-mêmes promis de continuer à collaborer avec la CPI.

Elle a annoncé que le Président et son Vice Président (ensemble sur la photo) ont parfaitement collaboré avec la CPI notamment lorsqu’ils ont été convoqués devant la Cour.

Le duo, a ajouté Mme Kamara, avait également accepté les mesures contre l’intimidation des témoins et l’interférence avec ces derniers.

L’Union africaine a déclaré récemment que Kenyatta et Ruto ne devraient pas comparaître devant la CPI.

Le Sommet a demandé que le dossier des procès de la CPI contre le Président Uhuru Kenyatta et le Vice-président William Ruto soit transféré au Conseil de sécurité des Nations Unies et a mis en place un groupe de contact du Conseil exécutif de l’Union africaine pour gérer la question avec l’ONU.

PARTAGER