Modern technology gives us many things.

la cité de l’émergence attribuée au groupe qui a financé les 600 millions de la Fondation Servir le Sénégal

Un véritable scandale : La Banque qui a financé les 650 millions à la Fondation de Marème Faye et la société qui a gagné le marché de la cité de l’émergence sont du même groupe et ont les mêmes intérêts. Incroyable mais vrai ! Lisez la suite…
Plainte

L’ordre des architectes du Sénégal avait dénoncé l’attribution du marché de la Cité de l’émergence au Groupe Marocain Addoha. Et concernant ce marché, Assane Sarr, président de l’Union patronale des architectes avait fait allusion au financement de 600 millions à la Fondation de la Premier Dame par le Groupe BMCE (Banque Marocaine du commerce extérieur) en déclarant : «nous ne sommes pas aussi riche que les marocains. Nous n’avons pas d’argent à offrir à la fondation de la première dame pour avoir accès aux commandes ».
Pour les architectes il y avait un lien voire une complicité entre le Groupe Addoha qui a gagné le marché de la Cité de l’émergence et la BMCE qui a financé les 600 millions à la Fondation de Marème Faye.

Riposte

Suite à cela le journaliste, Alioune Fall, vice-président de la Fondation avait fait une violente sortie contre les architectes en les traitant d’irresponsables : «Je trouve ce discours irresponsable et déplacé dans la bouche d’acteurs socioéconomiques réputés non impliqués dans la politique partisane. Ce sont des propos que j’aurais mis sur le compte du débat démocratique s’ils étaient prononcés par un acteur politique. De la part de leurs auteurs, ils sont révélateurs d’une mauvaise foi avilissante ou d’une légèreté d’esprit impardonnable, car leurs auteurs en question ne sauraient les défendre dans un débat contradictoire ».

La vérité éclate : ADDOHA et BMCE sont du même groupe

Un citoyen et politicien Sénégalais, Modou Fall de Degg moo woor envoie une contribution à la presse qui dénonce avec preuve à l’appui la complicité entre ces deux groupes. Mais les presses qui l’ont reçue, écrase l’info ne prenant même pas la peine de la décortiquer. Voici ce qu’il dit
Cher Monsieur Mr Alioune FALL, je vous conseille de ne pas trop défendre l’indéfendable pour ce qui concerne cette affaire. Le parfum est puissant et la sensation est trop forte.
Les architectes semblent avoir raison sur tous les plans. Si on se fie aux informations ci-dessous :
” BMCE CAPITAL BOURSE agit dans le cadre strict des moyens en titres et en espèces mis à sa disposition par DOUJA PROMOTION GROUPE ADDOHA. En aucun cas, BMCE CAPITAL BOURSE ne peut affecter ses propres moyens financiers à l’exécution du programme de rachat. BMCE CAPITAL BOURSE perçoit de DOUJA PROMOTION GROUPE ADDOHA une rémunération en contrepartie de la prestation de gestion du programme de rachat. Ladite rémunération ne doit pas être conditionnée par référence ni à un nombre de transactions à réaliser, ni à un résultat financier à attendre pendant ou à l’issue du programme de rachat d’actions. ”

Source :
http://www.casablanca-bourse.com/bourseweb/Documents/ADH/fr/ADH_NI__PR_fr.pdf
Toutes ces informations nous poussent à dire que les coïncidences sont troublantes.
650 Millions de contrepartie pour la construction d’une cité.

Tout le monde sait que BMCE est en partenariat avec le GROUPE ADDOHA. Les informations sont disponibles sur Internet. Nous avons nous tous accès à ces informations.

Monsieur le Président, Construisons juste le Sénégal et arrêtons de faire la traque orientée et les polémiques sur l’argent et sa provenance.

Puisque cet acte de soi-disant don ou donation n’est qu’une commission ou encore un pot de vin pour profiter des largesses du roi et sa reine.
Xibaaru & Modou Fall de Degg moo woor

2 commentaires
  1. Deug dit

    Macky, l’homme de tous les scandales.

  2. Mayday dit

    à Alioune Fall,
    Un porteur de valise est comme l’âne qui porte des livres, il ne ressent que le poids de la charge tout en ignorant leurs contenus .
    Pilhie bou reuye lamigne, ballon plomb rek mou né mém, merci Modou Fall

Les commentaires sont fermés.