Modern technology gives us many things.

La Chine lance deux nouveaux fonds d’investissement d’un milliard de dollars en Afrique

chine afrique 3Le China-Africa Business Council (CABC) et le Fonds sino-africain pour le développement (CADFund) vont lancer deux nouveaux fonds d’investissements d’un milliard de dollars chacun, pour stimuler les investissements chinois en Afrique.

Premier partenaire commercial de l’Afrique, la Chine ne veut pas s’arrêter là. L’annonce du lancement de deux nouveaux fonds d’investissement par le China-Africa Business Council (CABC) et le Fonds de développement sino-africain (CADFund), relayée jeudi 13 juin par le groupe de médias le DailyChina, en est une nouvelle preuve.

Les deux fonds devraient chacun réunir, au cours de l’année, 1 milliard de dollars auprès d’entreprises chinoises et du CADFund, le plus grand capital-investisseur public chinois spécialisé sur l’Afrique. Leur objectif sera de stimuler les investissements de la Chine en Afrique et ils fourniront spécifiquement des capitaux aux entreprises chinoises actives dans le commerce et le secteur minier sur le continent. 

Transformation industrielle

« La Chine veut investir de façon différente en Afrique, au lieu de se concentrer uniquement sur les projets d’infrastructure tels que les routes, les ponts, les ports et les stades à travers le continent » a expliqué Zheng Yuewen, président du CABC, une ONG qui promeut les intérêts de 550 entreprises chinoises présentes en Afrique.

Celui-ci a annoncé plus de délocalisations d’usines chinoises en Afrique dans les années à venir. « L’Afrique peut connaitre la même transformation industrielle que la Chine il y a trois décennies, et à terme, devenir un grand producteur de marchandises, plutôt que d’être simplement un expéditeur de matières premières vers différentes destinations à l’étranger », a prédit Zheng Yuewen.

Les commentaires sont fermés.